Afrique Du Sud

Capitale : Prétoria, Le Cap, Bloemfontein
Hymne national : Nkosi Sikelel’i Afrika / Die Stem
Langues officielles : Anglais, Afrikaans, Zoulou, Xhosa
Chef d’état : Jacob Zuma (Président depuis 2009)

La meilleure, et aussi la première internationalement reconnue des chanteuse sud africaine, voir même africaine, de part sa musique, et son engagement politique contre l’apartheid (elle a d’ailleurs été bannie de son pays pendant plus de 30ans), mais aussi pour son engagement en faveur du panafricanisme, c’est Miriam Makeba, que l’on peux retrouver dans Click Song ou encore dans Khawuleza.

On ne peut pas parler de Miriam Makeba sans faire allusion à son premier mari et aussi grand trompettiste sud africain, Hugh Masekela, qui est connu, entre autre, pour sa musique de soutien à Nelson Mandela, Bring Him Back home, ou encore dans le très jazz, Stimela.

Dans les soutiens de Mandela, il y a, le zulu blanc, Johnny Clegg ; A voir, le clip de Scatterlings Of Africa ou encore le live de Asimbonanga, avec Nelson Mandela.

La grande star du reggae africain, ce n’est pas que Alpha, mais aussi Lucky Dube (prononcer Doubé), connu pour des musique comme I’m prisonner, ou encore ce live de Reggae Strong for Peace.

Plus jeune, une des pionnières du Kwaito, un style d’électro sud africaine, Brenda Fassie, dont on peux écouter Vul’indlela, ici en live.

D’ailleurs dans cette nouvelle vague du Kwaito, il faut absolument écouter Zola, qui est vraiment le poids lourd de cette scène, ou des choses plus récentes comme les Teddy Bears ou encore cet hymne au réseaux sociaux de DJ Cleo

Dans les nouvelles scènes sud africaine, il y a le Zef, la gloire de la contre culture beauf,  qui est une musique trash, mélange de hip hop et d’électro, issus des ghettos, non pas noirs, mais blancs. Les principaux représentant sont Die Antwoord, les pros du genre avec des clips ultra travaillés et souvent très malsains, voir I Fink You FreekyBaby’s On Fire ou Enter The Ninja. Les autres noms sont Jack Parrow, Die Heuwels Fantasties, P.H Fat, et d’une certaine manière Spoek Mathambo.

Laisser un commentaire