Le producteur français ALM élargit son horizon avec Tha World Tape

Si le producteur français ALM a fait ses premières armes dans le rap, on l’avait d’ailleurs apercu au coté du rappeur gabonais Vaskez Malakay, avant de s’ouvrir à d’autres genre musicaux comme le reggae (en témoigne son travail avec le groupe Shaïan), aujourd’hui il revient à ses fondamentaux, le hip-hop et la découverte de nouveaux talents, avec une mixtape fort sympathique, Tha World Tape.

Sur ce nouvel opus sorti des studio montpelliérains de ALM Productions, avec la collaboration de DJ Big Mat, on retrouve quelques 12 titres qui décline le hip-hop dans toutes ses nuances. Il faut dire que pour l’occasion le producteur français à ramener des artistes en provenance du monde entier, bon, des français bien sur (Clepto Saisai, Lindsay, Kalea, Don Abilio), mais aussi des américains en nombre (Tsukiyomi, Joe Kotten, Voltaire Slapadelic, King Ant, Tommy Luck, Vil Squal, bilda Boy), des canadiens (Scottychams), des italiens (Rakno), des suisses (Jam K), et, pour ce qui nous intéresse plus particulièrement, le béninois Kondo Assam, et le sénegalais D-Mic.

Pour revenir sur ces deux derniers artistes, Kondo Assam propose sur son titre “Amanga”, un hip-hop teinté d’afropop, tandis que D-Mic se concentre sur un hip-hop plus classique, et nous délivre un joli “Eupena Xél (Think Big)” en featuring avec le rappeur américain King Ant.

 

ALM – Tha World Tape :

 

Si vous avez apprécié le contenu de cet article sur « Tha World Tape » le dernier album de ALM, n’hésitez pas à visiter notre page Facebook et a y réagir, et pourquoi pas même nous encourager d’une petite mention « j’aime ».

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.