W’ani Aba, le futur du highlife selon M.anifest et Bisa Kdei

C’est toujours un plaisir de découvrir les nouvelles créations du rappeur ghanéen M.anifest, véritable orfèvre de la poésie urbaine, chacune de ses chansons s’avère être de petits bijoux à la taille complexe et raffinée, intégrant au beat hip-hop des dynamiques et influences variées. Un peu à l’image de son dernier titre « W’ani Aba », relecture moderne du maintenant traditionnel highlife ghanéen, en compagnie du chanteur Bisa Kdei.

Dans le clip de « W’ani Aba », les deux musiciens investissent un écrin visuel réalisé par l’excellent réalisateur, et collaborateur régulier de M.anifest, Glarth Von Glehn. Par le biais de lunettes « Do It Yourself », presque steam-punk, fruit de la création de Serge Attukwei Clottey (artiste ghanéen qui s’était déjà fait remarqué pour sa série Afrogallonism, où il intégrait ces fameux bidons jaunes omniprésents au Ghana, comme dans beaucoup d’autres pays, aux matériaux des masques traditionnels), M.anifest mets en relief l’écume poétique d’une beauté afrofuturiste qui s’extrait du dénuement des quartiers de Jamestown et de Madina (Accra), où est tourné le clip.

Entre œuvre d’art, et vision moderne de l’Afrique, tant musicalement que visuellement, c’est encore une fois une pièce de choix que nous offre ici M.anifest !!

 

M.anifest ft. Bisa Kdei – “W’ani Aba” :

 

Si vous avez apprécié le contenu de cet article sur « W’ani Aba » le dernier titre de M.anifest et Bisa Kdei, n’hésitez pas à visiter notre page Facebook et a y réagir, et pourquoi pas même nous encourager d’une petite mention « j’aime ».

 

1 réflexion au sujet de “W’ani Aba, le futur du highlife selon M.anifest et Bisa Kdei

Laisser un commentaire