Vindodo des Tonga Boys ou la fulgurance de la tradi-techno malawite

Entre afro-techno traditionnelle, rave tant rudimentaire qu’authentique, culte mystique du DIY, et pulsation punk de l’Afrique profonde, les Tonga Boys emmènent leur musique aux confins du monde perceptible dans une longue et lente transe qui subjugue, et transporte leurs auditeurs dans un ailleurs magique. Entre rois de la débrouille façon bidonville, et sorciers sonores tout droit sortis des profondeurs de cette Afrique australe encore peu connue, les Malawites de Tonga Boys transforment la matière en instruments, et les vibrations telluriques en son.

Seaux en plastique, pelles, boîtes remplies de gravier, ou encore guitares artisanales faites de fils et de planches, tout est bon pour parvenir à exprimer ce battement viscéral qui habite chacun des Tsonga Boys, que sont Peter Kaunda, Albert Manda, Solomon Nikho, Mylius Minthall, Guta Manda. Et grâce au soutien du label polonais 1000Hz Records, les Tonga Boys ont réussi a enregistrer, et à publier déjà deux disques, le très brut Tiri Bwino sorti l’an dernier, et l’intense Vindodo.

Ce dernier opus vient de sortir, vous y retrouverez 8 titres, et la magie des Tonga Boys qui vous transpercera de part en part, comme un coup de lance fulgurant ; car à vrai dire, c’est là la traduction du titre de l’album, Vindodo, ou l’attaque magique qui transperce comme une lance.

De plus, la sortie de l’album vient avec un clip, tout aussi ésotérique et lancinant que l’œuvre à laquelle il emprunte son nom, « Vindodo » !

 

Tonga Boys – Vindodo :

 

Tonga Boys – “Vindodo” :

 

Si vous avez apprécié le contenu de cet article sur « Vindodo » le dernier album du groupe malawite Tonga Boys, n’hésitez pas à visiter notre page Facebook et a y réagir, et pourquoi pas même nous encourager d’une petite mention « j’aime ».

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.