Timbuktu (The Music of Randy Weston), le vibrant hommage de Cheick Tidiane Seck

Ça y est, le voilà de retour, le pianiste malien Cheick Tidiane Seck, le Black Buddha, trônant fièrement sur la pochette de son dernier album, la peau dessinée de bleue et revêtant un grand bogolan de chasseur, royal… et pourtant, ce n’est pas lui la vraie vedette de cet album, non, ce n’est pas non plus l’incontournable Manu Dibango venu prêter main-forte et souffle sur quelques titres, non, ni l’Ivoirien Yizih Yode le saxophoniste principal et d’un talent certain, non, la vraie vedette ce n’est pas non plus l’élégante contrebasse de Mohamed Hafsi, non, ni les percussions ou la batterie de Adama Dembele et Marque Gilmore, non, ce n’est pas non plus le flûtiste guinéen Ali Wage, non, ni les mots, superbes, de Abd Al Malik, non, peut-être est ce alors le guembri de Majid Bekkas ? Non plus.

La vraie star de l’album c’est celui pour lequel tous ces musiciens de talents ce sont réunis pour lui rendre un dernier hommage, c’est le plus africain des pianistes américains, à tel point qu’il avait délaissé son Brooklyn natal pour aller vivre au Maroc, c’est un disciple des grands malems du gnawa, et l’un de ces grands noms de la musique bleue, du jazz, de ceux qui, quand ils s’éteignent, font à peine quelques lignes au fond d’un JT, ou de la rubrique culture d’un canard quelconque, mais qui laisse derrière eux une œuvre. Une œuvre dans laquelle il fait bon y flâner, et se perdre dans les heures d’enregistrements, y découvrir les tumultes d’un piano aventurier, et les voyages d’un homme et d’une musique. Une œuvre qui inspire, et à laquelle on peut rendre hommage, comme ici, de la plus belle des façons, avec des musiciens de talents et un disque exceptionnel. Lui rendre hommage en ramenant le pianiste Randy Weston a ses deux plus grandes passions, le jazz et l’Afrique. Le disque Timbuktu (The Music of Randy Weston) de Cheick Tidiane Seck vient de sortir, et il rend hommage au pianiste, et à son ami, disparu en septembre 2018.

Cheick Tidiane Seck – Timbuktu (The Music of Randy Weston) :

Si vous avez apprécié le contenu de cet article sur « Timbuktu (The Music of Randy Weston) » le dernier album du pianiste malien Cheick Tidiane Seck, n’hésitez pas à visiter notre page facebook et a y réagir, et pourquoi pas même nous encourager d’une petite mention « j’aime » !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.