Theo Thomson, le retour de l’éléphant blanc du Malawi

Le chanteur de RnB a incarné, et incarne toujours, depuis la sortie de son premier album, Gypsy, en 2010, l’espoir pour beaucoup de Malawites de voir leurs rythmes et leurs artistes connaitrent le succès, et la reconnaissance de leurs pairs hors des frontières nationales ; et ce fut le cas, les hits balançant entres afropop malawite et RnB plus international de Theo Thomson, lui ont ouvert les portes des chaines TV musicales, comme MTV, et l’ont fait grimpé sur les scènes les plus populaires d’Afrique australe (cf. Big Brother Africa). Mais depuis quelques années, le chanteur s’était fait plus discret.

Aujourd’hui, le chanteur originaire de Blantyre revient sur le devant de la scène, avec la promesse d’un un second album, White Elephant, dont il a déjà dévoilé le titre « Magic » en featuring avec Blakjak, sur les ondes des radios du Malawi, et maintenant un second titre, tout en douceur et en groove, avec qui plus est la collaboration de Faith Mussa, « Maybe Tomorrow ».

Et, il est inutile de compulser frénétiquement vos nomenclatures zoologiques, et autres ouvrages naturalistes, à la recherche d’une éventuelle référence à une rare espèce d’éléphant malawite monochrome, le White Elephant qui trône fièrement sur la devanture de ce nouvel album, attendu pour début juin, fait en réalité allusion à un ancien récit thaïlandais (et dans lequel on pourrait, d’une certaine manière, trouver certaines similarités avec le cheval de Troie dépeint par Homère) — qui raconte l’histoire de deux villages rivaux, l’un petit et faible, l’autre d’une taille et d’une puissance respectables. Le petit village ne pouvant se confronter frontalement à son voisin décida de l’honorer d’un cadeau qu’il ne pourrait refuser, un éléphant blanc ! Mais très vite le grand village vit ses stocks de vivres engloutit par la voracité du pachyderme, qui d’ailleurs ne manqua pas d’endommager par sa taille et son poids, les différents bâtiments du village. C’est ainsi qu’à terme, le petit village eut raison de  son rival.

 

Theo Thomson – “Maybe Tomorrow” :

Download Link

 

Si vous avez apprécié le contenu de cet article sur « Maybe Tomorrow » le dernier titre de Theo Thomson, n’hésitez pas à visiter notre page Facebook et a y réagir, et pourquoi pas même nous encourager d’une petite mention « j’aime ».

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.