The Cavemen retournent aux sources avec un disque… Roots

Oui, il a tout du vieux, de la pochette un brin surannée, avec ses photos en noir et blanc, aux passes de guitares nonchalantes, et pourtant il vient de sortir ! Non, Roots, le dernier disque du groupe nigérian The Cavemen n’est pas une réédition, mais bien une nouvelle œuvre originale, qui nous baigne dans un bain de highlife, fin et racé, teinté par moment de jazz, de soul, ou d’afrobeat, et où viennent, par moment, se noyer quelques douces réminiscences du passé !

Et si les photos de la pochette sont en noir et blanc, l’album lui est fort en couleur et en chaleur, il fait onduler les guitares et les percus, il laisse les voix de ses chanteurs osciller avec douceur au grès des titres, et de jolies mélodies. Marchant dans les pas des grands noms du highlife, les Ghanéens comme les Nigérians, les Cavemen réussissent ici à signer un bel album, un album Roots, bien évidemment, qui allie la douceur et le charme du highlife d’antan, à la qualité de production et d’enregistrement, ainsi que la vision et le recul que nous offre notre confortable début de 21ème siècle !

The Cavemen.- Roots :

Si vous avez apprécié le contenu de cet article sur « Roots » le dernier album du groupe nigérian The Cavemen, n’hésitez pas à visiter notre page facebook et a y réagir, et pourquoi pas même nous encourager d’une petite mention « j’aime ».

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.