Teni rétablit certaines vérités sur les femmes africaines avec Sugar Mummy

Non, non et non ! Vous avez faux ! Les femmes africaines ne sont pas que des potiches à clip d’afrobeat au rabais. Non, ce ne sont pas que des paires de fesses dodues montées sur une taille fine. Non, Davido à tort, Phyno et tous les autres aussi ! Et Teni, la rappeuse nigériane, vous vous souvenez d’elle ? Teniola Apata, a.k.a Teni the Entertainer, une fille un peu gaillarde, qui n’a pas sa langue dans la poche, et qui est plus burnée que beaucoup de ses homologues masculins… ça y est, vous remettez ! Et bien Teni en remet une couche dans les émanations naturelles d’empowerment féminin qui émane d’elle, avec un nouveau clip, « Sugar Mummy » !

Sur ce bien nommé « Sugar Mummy », la rappeuse et pièce maitresse du label Dr Dolor Entertainement va et vient entre les reins d’un beat incisif et dansant qui oscille entre afrobeat à la nigériane et electro à la sud-africaine, comme il est souvent d’usage en ce moment ! Tandis que le clip lui nous montre deux femmes obèses, il faut bien le dire, se livrer à un gargantuesque combat de nourriture, dévorant la pâte et le poulet frit à pleine main, tandis que de jeunes hommes les ventilent avec leur t-shirt !

Et contrairement à ce que pourraient sous-entendre les apparences de ce clip de « Sugar Mummy », ce nouveau titre de Teni n’a rien d’indigeste !

Teni – “Sugar Mummy” :

Si vous avez apprécié le contenu de cet article sur « Sugar Mummy » le dernier clip de la rappeuse nigériane Teni, n’hésitez pas à visiter notre page facebook et a y réagir, et pourquoi pas même nous encourager d’une petite mention « j’aime ».


Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.