Spaces-in-Between, les délicieux entredeux reggae de Jonathan Emile

Spaces-in-Between, du reggae et du bon, voila ce que nous offre l’artiste d’origine jamaïcaine Jonathan Emile avec son dernier album ! Et la chronique pour s’arrêter ici à tel point ce disque, ce Spaces-in-Between, est équilibré et parle de lui même !

Faut dire que cette nouvelle pointure du reggae revival, qui pourrait sans trop de mal s’afficher au côté d’artistes comme Protoje, Chronixx, ou Jah9, a fait les choses biens avec ce Spaces-in-Between. Sur quelques dix titres, Jonathan Emile, qui n’en est pas a son coup d’essai — le musicien est actif depuis presque 10 ans, en fait depuis qu’il est sorti de chimiothérapie, et que le cancer fulgurant qui l’a touché à 18 ans est déclaré comme étant en rémission — explore différentes facettes de son art.

Le son balance entre le traditionnel cot-cot du reggae et son rythme déguenillé, et des envolées plus festives et raggamuffin, puis plonge soudainement dans des volutes de vapeurs dub, avant d’en ressortir sur une scansion libertaire enflammée et engagée… et pour clore le disque Jonathan Emile se permet un texte qui va chercher du côté des ambiances folk et nyahbinghi, « Moses ».

Jonathan Emile – Spaces-in-Between :

Jonathan Emile – “Moses” :

Jonathan Emile – “Try A Likkle More” :

Si vous avez apprécié le contenu de cet article sur « Spaces-in-Between » le dernier opus de l’artiste d’origine jamaïcaine Jonathan Emile, n’hésitez pas à visiter notre page facebook et a y réagir, et pourquoi pas même nous encourager d’une petite mention « j’aime ».

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.