Sociedade Recreativa : samba électronique sous cocotiers brésiliens

Sous les cocotiers du Brésil, c’est tout un monde musical qui se cache et qui croît tranquillement, et dont, de temps en temps, on peut avoir un aperçu lorsque quelques musiciens font sortir les rythmes autant venus d’Afrique que d’Amérique du Sud, de leurs noix. Des musiciens comme l’ethnomusicologue et producteur Maga Bo, ou le trio franco-brésilien Forró de Rebeca, et, quel hasard, c’est eux que l’on retrouve aux commandes de la Sociedade Recreativa !

Cette société récréative est en voie de répandre son lait de coco, et même un peu de samba de coco — un genre musical ancien et une danse, qui viennent de la rencontre entre les cultures afro-brésiliennes, et indigènes, et dont Maga Bo est un fin connaisseur, car, il a produit il y a peu le dernier album d’une des références du genre, le groupe Samba de Coco Raízes de Arcoverde — un peu partout sur nos platines avec un nouvel album, SOCIATIVA, dont la sortie est attendue en février prochain sur le label Jarring Effect.

Mais, concrètement, à quoi doit-on s’attendre ? Et bien, au vu du premier aperçu de cet album qui prend la forme d’un clip, celui du titre « Embola Pedra », ça déménage ! On se retrouve tout de suite saisis par une samba qui râpe tellement l’asphalte du Sambodrome Marquês-de-Sapucaí, qu’elle en tombe dans un monde underground, ou l’électronique alambiquée vient danser avec les b, flirte avec le reggaeton, avant de résonner du coté du baile funk, et de la scène global bass. Un vrai voyage sous les cocotiers dans un nordeste brésilien métissé, traditionnel, et pourtant à la page !

 

Sociedade Recreativa – “Embola Pedra” :

 

Si vous avez apprécié le contenu de cet article sur « Embola Pedra » le dernier clip de la Sociedade Recreativa, n’hésitez pas à visiter notre page Facebook et a y réagir, et pourquoi pas même nous encourager d’une petite mention « j’aime ».

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.