Slip A, les étranges connections chinoises du Kenyan Slikback

Le producteur kenyan Slikback, qui fait les belles heures des labels ougandais Nyege Nyege Tapes et HAKUNA KULALA, inaugure une nouvelle ligne sonore qui réunit l’Afrique de l’Est à l’Asie de l’Est, avec Slip, un nouveau projet, mieux, une rencontre, entre les labels kampalais énoncés plus haut et le label chinois SVBKVLT.

La première partie de ce sombre voyage sonore commence avec Slip A, un petit trois titres dont la parution est attendue pas plus tard que dans quelques jours, le 6 septembre, soyons précis, et qui devrait être complété un peu plus tard par un Slip B. Ces deux volets sont le fruit d’une résidence artistique à Shanghai du producteur kényan, qui a répondu ainsi à l’invitation du label chinois. On peut y découvrir un son sombre qui oscille entre les prods de Slikback, et celle de trois des membres de SVBKVLT, à savoir Osheyack, Yen Tech, et 33EMYBW. C’est d’ailleurs ce dernier que l’on retrouve au côté de Slikback sur le premier extrait de Slip A, « Zeno », un titre qui propulse l’auditeur dans une urbanité électronique vertigineuse… une chute libre au milieu des basses, des bips, des beats et des bits, des coulées de synthés, et ce petit quelques chose en plus… captivant et étrange !

Et pour le reste de Slip A, rendez-vous le 6 septembre chez HAKUNA KULALA !

Slikback / 33EMYBW / Osheyack / Yen Tech – Slip A :

Si vous avez apprécié le contenu de cet article sur « Slip A » le nouveau projet du producteur kényan Slikback et du label chinois SVBKVLT, n’hésitez pas à visiter notre page facebook et a y réagir, et pourquoi pas même nous encourager d’une petite mention « j’aime ».

1 réflexion au sujet de « Slip A, les étranges connections chinoises du Kenyan Slikback »

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.