Skinflint, heavy metal au Botswana

Le heavy métal est un courant musical qui se fait rare sur le continent, mais qui n’est pourtant pas absent, à l’image du groupe botswanais Skinflint, considéré comme l’un des meilleurs d’Afrique. Ce trio, qui existe depuis 2006, est composé de Giuseppe Sbrana (guitare et chant) et Alessandra Sbrana (batterie), deux transfuge du groupe Nosey Road, et du bassiste Kebonye Nkosolo.

Dans leur hard rock, ils incorporent quelques inspirations africaine, et l’imagerie satanique que l’on peut retrouver dans l’imaginaire de leurs homologues européens ou américains, a été remplacé par du mysticisme africain.

Le groupe qui pourtant, tourne régulièrement en Afrique et en Europe, a trouvé le temps de rentrer en studio, pour enregistrer leur nouvel album Nyemba, qui sortira pas plus tard que demain, 3 septembre 2014.

 

Skinflint – Veya (issus de Nyemba) :

 

 

Skinflint – Gauna (Live in Botswana)

 

 

 

 

Si vous avez appréciez le contenu de cet article sur ” “, n’hésitez pas à visiter notre page facebook et a y réagir, et pourquoi pas même nous encourager d’une petite mention “j’aime”.

1 réflexion au sujet de “Skinflint, heavy metal au Botswana

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.