La samba makossa du camerounais Bachot Muna

Très souvent le terme de world music est utilisé comme un fourre-tout bien agréable pour regrouper tout ce qui n’est pas blanc anglo-saxon et protestant… bon d’accord, j’exagère un peu là ! Mais ce qui est sur c’est que dans cette catégorie de classification musicale l’on retrouve habituellement des choses n’ayant pas grand rapports entre elle (salsa cubaine, flute andine, chant aborigène ou mbalax sénégalais…). Et pourtant, parfois certains artistes incarnent parfaitement cet esprit « world », comme le Camerounais, Bachot Muna, qui, dans sa musique, s’amuse à sauter d’un continent à l’autre, et à fusionner les rythmes et les émotions.

D’ailleurs le titre de sa dernière chanson ne s’embarrasse pas d’artifice pour définir cette dualité musicale, « Samba Makossa », d’un coté le Brésil, et de l’autre son Cameroun natal, et entre les deux… tout un univers ou se mêle afro-soul, latin jazz, assiko, funk, afrobeat. Un background sonore que s’est construit Bachot Muna, durant ses périples musicaux qui l’ont conduit sur les routes ouest-africaines, du Nigeria à la Cote d’Ivoire.

 

Bachot Muna – “Samba Makossa” :

 

Si vous avez appréciez le contenu de cet article sur « Samba Makossa » le nouveau titre de Bachot Muna, n’hésitez pas à visiter notre page facebook et a y réagir, et pourquoi pas même nous encourager d’une petite mention « j’aime ».

 

Laisser un commentaire