Le salon d’esthétique artistique de Frances Goodman

L’artiste sud-africaine Frances Goodman explore les voies d’un art qui transcende le quotidien de la femme moderne, et transforme les contraintes de l’esthétique, du rapport au corps et à la beauté, en outils de création du beau et du militant.

Avec rigueur, patience, et talent, Frances Goodman transforme les stocks de faux ongles en plastique — ceux que l’on trouve dans ses salons de manucures, où quelques petites mains asiatiques surexploitées et intoxiqués aux vapeurs de colle s’affairent autour de jeunes femmes s’improvisant starlettes de TV ou de Périscope — en d’étranges sculptures à l’air organiques. Dans les œuvres de l’artiste sud-africaine, les faux cils, eux, ne vont plus prolonger quelques regards langoureux, mais vont se rependre pour dessiner les contours et aspérités de sexes masculins gaillardement raidis par ces ombrageux accessoires de beauté féminine. Tandis que sur sa Vajazzling Series, les strass et paillettes, portés par un souffle de pop culture, se retrouvent projetés dans de scintillants décors, encadrant l’intimité de plusieurs modèles.

Déglutition éclairée aux néons, odes sarcastiques aux dépucelages étudiants sur le cuir de sièges auto, perles dénonçant le consumérisme, et autres ongles géants, vous pouvez découvrir les œuvres de Frances Goodman sur son site internet, en attendant une date d’exposition près de chez vous !!

 

Frances Goodman – Nail Sculptures/Tinder Dick Pics/Vajazzling Series :

 

Si vous avez apprécié le contenu de cet article sur  les créations de l’artiste sud-africaine Frances Goodman, n’hésitez pas à visiter notre page Facebook et a y réagir, et pourquoi pas même nous encourager d’une petite mention « j’aime ».

 

Laisser un commentaire