“Salon de Coiffure”, une affaire de cheveux et d’apparences

Après presque 10 passés en Afrique du Sud, le photographe congolais, Robert Nzaou-Kissolo, est de retour à Pointe Noire… mais très vite après son arrivée, il s’est aperçu de la fascination de ses petites sœurs et nièces pour les cheveux synthétiques et les crèmes éclaircissantes ; puis, les reproches à son encontre ont commencés a fusé, sur ses vêtements pas assez “classe”, sur ses chaussures pas assez “brillantes”, sur ses cheveux trop “sauvages”, qu’il faudrait peignés ou rasés…

Puis lors de ses promenades dans la périphérie de Pointe Noire, il s’est rendu compte de la surreprésentation, presque comique (pratiquement un tous les 100mètres), de ces petits salons de coiffure, ou l’on propose de ces fameux tissages en plastique, mais ou l’on vend également des crèmes, de faux ongles, et dont la publicité est assurée par ses petites pancartes peintes à la main, et représentant l’idéal de beauté, vendu par toutes ces officines.

C’est donc confronté à cette société congolaise obnubilée par les apparences, et marqué par ces panneaux publicitaires que Robert Nzaou-Kissolo a décidé de prendre son appareil photo pour illustrer le décalage entre l’idéal de beauté des publicités, et la beauté réelle du peuple congolais.

Entre l’idéal, ces modèles à la peau toujours claire et aux cheveux lisses, à l’image des popstars américaines, et la réalité, ces femmes, hommes et enfant, qui arborent fièrement vêtement en pagne et coiffures traditionnelles, cette collection de photographies, simplement intitulée “Salon de Coiffure”, oscille entre art et sociologie.

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

 

Si vous avez appréciez le contenu de cet article sur “Salon de Coiffure” de Robert Nzaou-Kissolo, n’hésitez pas à visiter notre page facebook et a y réagir, et pourquoi pas même nous encourager d’une petite mention « j’aime ».

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.