Rave fantasmagorique dans le Terroir nigérien de Hama

Qui sait si le fait que la musique d’Hama soit si délicieusement rétro vient du fait que les modes et les tendances musicales prennent du temps à arriver jusqu’aux portes du désert nigérien, ou que Mahamadou « Hama » Moussa soit resté coincé dans un repli temporel, un petit coin de réalité parallèle où Francis Bebey et Ata Kak sont devenus les maitres du monde sonore, des dieux du son qui décident de la vibration de chaque objet…. qui sait ?

En tout cas Hama décrypte lui aussi les vibrations du monde, celles des synthés, celles des mariages traditionnels, avec leurs chants, celles des boites à rythmes de Detroit, celle des guitares touarègues qui se perdent dans l’immensité du désert, celles du troupeau qui part, à la recherche de pâturage, celles du troupeau qui revient, pour être vendu à la ville, celles d’une tempête digitale qui s’annonce à l’horizon, chargé de sable et de son, c’est tout un monde, tout un « Terroir » nigérien que le talentueux musicien s’amuse à redessiner dans ses compositions résolument électroniques.

Car, oui, c’est bien de la musique électronique, spatiale, enjouée, noyée de reverb, de bits et de beats, avec son lot de couleurs flashy et de néons, qui vient rayonner dans le Sahara électronique d’Hama. Une grande rave fantasmagorique à ciel ouvert, qui vient déranger la quiétude des dromadaires et des fennecs, et réjouir nos oreilles d’amateurs de curiosités africaines, en atterrissant sur nos platines avec un nouvel album, Houmeissa, attendu ce 18 janvier chez, sans surprise, Sahel Sounds !

En attendant cette date, on découvre un premier visuel issu de cet album, celui du titre « Terroir », un déjà hit dans sa réalité parallèle, et, peut-être, bientôt dans la notre… qui sait ?!

Hama – “Terroir” :

Si vous avez apprécié le contenu de cet article sur « Terroir » le dernier clip de Hama, n’hésitez pas à visiter notre page Facebook et a y réagir, et pourquoi pas même nous encourager d’une petite mention « j’aime ».

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.