Queen Tawa, la reine de l’électro-ragga congolais

Queen T, Queen Tawa, Queen Tawassmass….. quelque soit ses noms, la chose à retenir c’est que Queen Tawa, est vraiment une reine, reine d’un nouveau royaume de la musique congolaise, dont elle pose les premières base. Cet artiste originaire du Congo Brazza, sort son premier single “Brazza”, accompagné d’un clip lumineux et coloré. Fille des musiciens Charles Tchicou et Pembey Sheiro, elle est dès son plus jeune age baignée dans les arcanes de la rumba congolaise, des studios aux dancefloor. C’est à l’adolescence qu’elle expérimente de nouveaux registres musicaux, plus urbains : le rap, le ragga, le dancehall…

Tout en venant poursuivre ses études en France, elle continu à créer et développer, à partager son propre univers musicale ; on la verra d’ailleurs au coté de la chanteuse d’afropop Taali M, sur le titre “Dance” (dont vous avez une exceptionnelle version live en bas de cet article). Dans ses chansons, elle chante en français, mais aussi dans divers langues d’Afrique Centrale, comme le munukutuba, le lingala et le tsangui, la langue maternelle de ses parents. Musicalement, elle réussie avec brillo, à associer, ragga, hip hop, électro, et le tout avec une vision résolument africaine ; et on peut ajouter que, avec ses tenues de scènes flirtant entre sapeuse avertie, et diva afro-futuriste, Queen Tawa s’affirme, sans renier ses origines comme une rénovatrice de la scène musicale congolaise.

 

“Brazza” – Queen Tawa :

 

“Dance (live)” – Taali M ft. Queen Tawa :

 

Si vous avez appréciez le contenu de cet article sur «Brazza» le premier single de la congolaise Queen Tawa, n’hésitez pas à visiter notre page facebook et a y réagir, et pourquoi pas même nous encourager d’une petite mention « j’aime ».

1 réflexion au sujet de “Queen Tawa, la reine de l’électro-ragga congolais”

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.