De la pop afro-expérimentale africaine? SARO

Le producteur et chanteur nigérian, SARO, de son vrai nom Ayomide Kalejaye, vient de sortir un petit E.P éponyme… éponyme par rapport à son nom de scène, pas son nom au civil…. donc SARO c’est 5 titres de ce que l’artiste définit comme de la pop afro-expérimentale. Il dit même que «ces compositions visent à discerner, déconstruire, et (re) interpréter la tradition et l’identité musicale de l’Afrique de l’Ouest au travers d’un prisme de pop planante”.

Au programme donc des rythmes électroniques lents, du synthés dans tous les sens en lead, en nappe, en ambiance sonore… des voix vocodées à profusions… donc amateurs d’authenticité, et de tradition passez votre chemin ! Pour les autres… le résultat n’est pas inintéressant, un mélange de kwaito au ralenti, d’afro-zouk difforme, d’hip-hop planant, de pop futuriste… le tout noyauté d’électronique.

Il est intéressant aussi de dire que dans cet album qui a été enregistré entre Lagos et New York, SARO s’exprime en anglais et en Yoruba, sur des thèmes universels, qui sont la souffrance, la foi, la rédemption.

Mais le mieux pour de la pop afro-expérimentale… c’est de vous laissez expérimenter par vous même !

 

SARO – SARO :

 

Si vous avez appréciez le contenu de cet article sur le nigérian SARO et son E.P éponyme SARO, n’hésitez pas à visiter notre page facebook et a y réagir, et pourquoi pas même nous encourager d’une petite mention « j’aime ».

 

Laisser un commentaire