Piece Of Mind, Virgil Abloh remixe Rema et fait danser contre le SIDA

Architecte de formation, directeur artistique homme de chez Louis Vuitton, fondateur de la marque de streetwear de luxe milanaise Off-White, ancien bras droit de Kanye West, designer à ses heures perdues, et quand il a le temps DJ, et plutôt bon DJ, on peut dire que le créateur américain, d’origine ghanéenne, Virgil Abloh sait s’occuper ! Et, il a dernièrement pris le temps de nous délivrer un nouveau remix qui va faire couler de l’encre et de la sueur, un remix de « Piece of Mind » de Rema, qui fait se croiser les vibes irrésistibles du jeune prodige de la musique nigériane, avec les grooves du roi de l’afrobeat… un certain Fela Kuti et son fameux « Water Get no Ennemy » !

Mais ce « Piece of Mind (Virgil Abloh Remix) » est loin d’être une œuvre jetée au hasard dans la grande mer des parutions afrobeat quotidiennes qui submerge nos playlists, non, outre sa grande qualité évidente, il vient surtout jouer les teaser pour un projet musical et humanitaire qui associe (RED) et Mavin Records… oui oui ! Don Jazzy, le patron de la grande écurie de l’afropop made in naija s’associe avec l’initiative humanitaire lancée par Bono, U2 et Bobby Shriver, pour sortir DANCE (RED) SAVE LIVES Vol. III, un disque qui réunira toute la crème de la scène afrobeat actuelle, Virgil Abloh et Rema, bien sûr, mais aussi la grande Tiwa Savage, Di’Ja, Becky G, Simi, Ladipoe, Ayra Starr… et bien d’autres encore, et dont les bénéfices seront reversés au Fonds mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme.

Rema, Virgil Abloh & Fela Kuti – “Piece of Mind (Virgil Abloh Remix)” :

Mavin et (RED) – DANCE (RED) SAVE LIVES Vol. III :

Si vous avez apprécié le contenu de cet article sur « Piece of Mind (Virgil Abloh Remix) » le nouveau remix de Virgil Abloh, Rema et Fela Kuti, n’hésitez pas à visiter notre page facebook et a y réagir, et pourquoi pas même nous encourager d’une petite mention « j’aime ».

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.