Petit tour d’horizon de la scène afrosoca des Caraïbes

Nous vous proposons aujourd’hui de faire un petit tour en cinq titres du côté des Caraïbes, où les artistes de la scène soca sont depuis toujours attentifs à ce qui se passe de l’autre côté de l’Atlantique, en Afrique ; les collaborations, et les fusions afrosoca se font de plus en plus nombreuses. Nous irons donc de part et d’autre de l’océan, dans les iles de Trinidad et Tobago, et de la Grenade, mais aussi du côté du Ghana, de l’Afrique du Sud, et du Nigeria.

Fay-Ann Lyons ft. Stonebwoy “Block the Road” (Trinidad/Ghana)

Le choc des titans ! La star de la Caraïbe Fay-Ann Lyons rencontre le poids lourd de l’afrobeat/dancehall made in Accra sur un titre percutant “Block the Road” ; autant tout de suite vous dire que ce titre risque fort d’illuminer la saison des carnavals de 2016 !!

 

Blak Ryno “Inside” (Jamaïque)

Comment aborder une sélection afrosoca sans placer un titre basé sur l’excellent Afrosoca Riddim ?! Nous avons donc retenu le Jamaïcain Blak Ryno qui quitte un instant le milieu du dancehall, pour nous offrir un très bon titre soca, “Inside” !

 

Machel Montano ft. Timaya “Bam Bam” (Trinidad/Nigeria)

Le remix détonant de l’an dernier ! L’incontournable “Bam Bam” de la star de l’afrobeat nigérian Timaya, arrangé à la sauce caribéenne par Machel Montano.

 

Fuse ODG ft. Angel “T.I.N.A” (UK/Ghana/Grenade/Bangladesh)

Un tube énorme qui met les diasporas à l’honneur ; concocté à Londres, “T.I.N.A”, est l’œuvre du prodige de l’afropop ghanéenne, Fuse ODG, accompagné du chanteur originaire pour moitié de la Grenade, et de l’autre du Bangladesh, Angel !

 

Kerwin Du Bois, Machel Montano ft. Ladysmith Black Mambazo “Possessed” (Trinidad/Afrique du Sud)

Il n’aura pas fallu moins de deux stars de la soca pour s’affronter aux harmonies vocales sud-africaines du prestigieux groupe a capella Ladysmith Black Mambazo.

 

Si vous avez apprécié le contenu de cet article sur l’afrosoca, n’hésitez pas à visiter notre page facebook et a y réagir, et pourquoi pas même nous encourager d’une petite mention « j’aime ».

 

Laisser un commentaire