Passez une soirée Peace & Love avec Fanfaraï et Sofiane Saidi

Pour commencer un article sur une soirée qui réunit la fanfare franco-magrébine Fanfaraï, et le talentueux chanteur algérien Sofiane Saïdi, beaucoup d’oreilles inattentives et de chroniqueurs pressés de partir en vacances seraient tentés de classifier cette soirée, Peace & Love, qui se déroulera au Pan Piper, à Paris, le 8 juillet, dans la rubrique club-medisante, puis, de sombrer dans une multitude de clichées saisonniers, de parler de « musique estivale » de « tubes soleil » — vous savez cet aimable fourre-tout pour DJ de dancing provincial, où se rencontre les Magic System et Kassav, Cheb Khaled et les Gypsy King — mais ne vous en faites pas nous n’en ferons rien, et ne glisserons pas même une petite analogie à un quelconque tube de Maitre Gims ou de Kendji Girac.

Et pour cause, si la musique de Fanfaraï est résolument festive et généreuse, et que leur présence scénique est exaltante et solaire, la fanfare composée « de Français de Bretagne, d’Algériens français, de Français marocains, et de Français jazzeux de France », comme ils aiment à la faire savoir, délivre, aussi bien sur scène que sur disque, un véritable patchwork de cultures et d’identités sonore. Tout en gardant cette âme populaire, forgée dans les rues où l’orchestre, comme toute bonne fanfare, a débuté, Fanfaraï nous fait découvrir les rythmes de la Méditerranée, nous rappelle à la culture arabo-andalouse, plonge dans le mysticisme de la musique gnawa, avant de s’envoler vers le jazz, de laisser transparaitre une pointe de reggae ou de salsa, de laisser résonner dans nos conduits auditifs un arrière-gout klezmer ou arabesk. Bon pour le dire vite et bien, Fanfaraï c’est riche, c’est bon, et c’est cool !

Le second invité de la soirée Peace & Love c’est Sofiane Saidi, est-il encore besoin de présenter ce chanteur de raï nouvelle génération, et, là encore, loin des stéréotypes. Dans les multiples formes qu’a prises sa musique au cours des années et des rencontres (les Sénégalais de Tukuleur, Natacha Atlas, l’oudiste Smadj, ou encore le producteur de musique électronique Naab), Sofiane Saidi a toujours préféré la chronique d’un monde vivant, bourré d’odeur, de sons et de sensations, à la bluette dédiée à la fille aux yeux de miel, qui se chante, quel que soit le mariage, l’œil humide. « Taali », son dernier clip, que vous retrouverez ci-dessous, est, comme l’album dont il est tiré, El Mordjane, à consommer sans modération.

Pour le redire vite et bien, si vous êtes à Paris, vendredi 8 juillet à 20h… venez sans fautes au Pan Piper, profiter de cette soirée Peace & Love, en compagnie de Fanfaraï et Sofiane Saidi !!

 

Fanfaraï – “Raba el Haraba (Live 2016)” :

 

Sofiane Saidi – “Taali” :

 

Si vous avez appréciez le contenu de cet article sur la soirée Peace & Love avec Sofiane Saidi et Fanfaraï, n’hésitez pas à visiter notre page facebook et a y réagir, et pourquoi pas même nous encourager d’une petite mention « j’aime ».

 

 

Laisser un commentaire