Ouganda : Bref Descriptif

Capitale : Kampala
Hymne national : Oh Uganda, land of beauty
Langues officielles : Anglais, Swahili
Chef d’état : Yoweri Museveni (Président depuis 1986)


Dans les années 60 en Ouganda, l’inspiration musicale, vient de ses voisins, la rumba congolaise, et le jeux de guitare kényans. De cette époque vous pouvez écouter Freddie Kigozi et ses Hodi Boys, Billy Mbowa et les AGS Boys ou encore ce tube de Charles et Frida Sonko.

En 1971, Idi Amin Dada prend le pouvoir, à partir de là et jusqu’à sa défection en 1979, l’industrie musicale ougandaise est fortement ralentie. Rare sont les artistes qui réussissent à percer durant cette période, mais on peut quand même noter la présence de Peterson Mutebi et son Thames Band, les Rwenzoris de Freddie Kanyiké, Jimmy Katumba et ses Ebonies mais surtout The Afrigo Band qui fait toujours partis des groupes qui marchent aujourd’hui.

Le renouveau arrive dans les années 90 avec des artiste, souvent exilés, comme Samite qui remet en valeur la tradition et les instruments du pays, ou encore Bernard Kabanda.
Mais l’artiste vraiment notable de cette génération des années 90, c’est
Geoffrey Oryema, contraint de quitter l’Ouganda en 77, caché dans le coffre d’une voiture, après que son père, ancien ministre de Idi Amin Dada, se soit fait assassiner. Il arrive ensuite ou France, ou il vas enchainer les petits boulots, les petits groupes, se marier…. jusqu’à ce que l’anglais Peter Gabriel le découvre, le produise et l’emmène sur le devant de la scène. Il est connu pour un style parfois folk intimiste, mais aussi parfois fleurtant avec le rock. Son premier tube c’est Ye Ye Ye, puis il participe à la B.O du film Un Indien Dans la Ville avec Tonton David et Manu Katché, mais écoutez surtout Land Of Anaka avec Peter Gabriel, ou encore Leaving Town ou La Lettre.

Pour la musique actuelle, il y a le Luga Flow, style qui se définit comme du “positive hip hop”, valorisant les langues ougandaise, et encourageant les jeunes des ghettos à s’investir dans des activité constructive ; écoutez Babaluku fondateur de la Bataka Squad ; et le collectif Hip Hop All-Starz sur Brand New Day.

Écoutez aussi le gros tube du moment de Eddy Kenzo, star en Ouganda, ce qui l’a fait connaitre hors du continent c’est ce petit bout de vidéo avec des enfants des rues de Kampala, dansant sur sa musique, après avoir été mis au courant de la large diffusion de cette vidéo sur internet, lui même ancien enfant des rues, il a pris plus de deux semaines pour retrouver les gamins afin de pouvoir tourner le clip officiel avec eux.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.