Ce qu’on a aimé… en Angleterre

Si dans notre rubrique « Ce qu’on a aimé » nous tachons de nous intéresser à l’actualité dans un pays donné d’Afrique, ou des Caraïbes, aujourd’hui, une fois n’est pas coutume, nous dévions un peu de notre route, en nous intéressant à ce qu’il s’est passé là-haut, dans le Nord, chez des gens qui, bien que vénérant, depuis la nuit des temps, une dynastie d’idiots couronnés, réussissent à inonder le monde de musique… plutôt pas mal ! L’Angleterre !

All The People “Beach Club”

Nouvelle torpille sonore en provenance de South London, All The People débarque sur nos ondes avec « Beach Club », une petite pépite à mi-chemin entre trip-hop et krautrock sensuel, annonciateur du premier album du groupe, R Together, attendu à la fin du mois de mars !

 

Virus Syndicate “B.A.D”

Après plus d’un an de tournée, le poids lourd de la scène grime de Manchester, Virus Syndicate, est de retour avec un nouveau single « B.A.D”. Pour l’occasion le Virus Syndicate a invité le rappeur et producteur, mancunien lui aussi, Dyno à participer à ce nouveau single.

 

Dead Seem Old  “This Mess Won’t Make Itself”

Second single des Londoniens de Dead Seem Old, « This Mess Won’t Make Itself » est une petite ritournelle, fraiche et rythmée, illustré par un joli clip d’animation réalisé par Joseph Blanc.

 

Kin Klavé “Drums & Sounds 1”

Que serait la scène anglaise sans l’influence, chaque jour grandissante, de l’Afrique ? Les sonorités et les rythmes du continent noir ont plus que largement influencé le travail du batteur de Bristol, et sérieux observateur des scènes musicales africaines, Kin Klavé, comme on peut s’en rendre compte sur son titre « Drums & Sounds 1 », issu de son EP Volare.

 

L^L « Cyclopean Shapes Through Icy Windows »

Entre organique et synthétique, le groupe de musique expérimentale britannique L^L dépeint un monde sonore étrange, un genre d’épopée lovecratienne embarquée à bord d’un train de la British Rail.

 

Si vous avez apprécié le contenu de cet article sur ce qu’on a aimé… en Angleterre, n’hésitez pas à visiter notre page facebook et a y réagir, et pourquoi pas même nous encourager d’une petite mention « j’aime ».

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.