Omok d’Azu Tiwaline, tout l’amour d’une mère et un superbe clip

Les jours, les semaines, le temps passent… et on est toujours confiné chez nous, on subit le virus, et parfois la pauvreté encore plus durement qu’auparavant, il y a les couvre-feux aussi, et la peur… peu importe l’endroit d’où vous nous lisez, il est sur que vous rencontrez vous aussi les écueils de cette époque étrange. Et pour l’artiste tunisienne Azu Tiwaline, il en va de même, la crise a interrompu ses ateliers musicaux qu’elle mène au côté des jeunes de Nefta dans le grand Sud tunisien, et chamboulé probablement son calendrier de tournée de promotion de son nouveau projet Draw Me A Silence, un diptyque au tournoiement tant mystique qu’électronique. Mais loin de se laisser abattre la productrice tunisienne en profite pour dévoiler les images de « Omok », premier clip issus du volume 2 de Draw Me A Silence, attendu chez I.O.T Records à la fin du mois de mai.

Un clip qui, au travers de tout ce qui nous plaît dans la musique d’Azu Tiwaline, à savoir, le savant agencement de beat et de dunes sonores, la transe des synthés qui se mêlent aux transes anciennes, le bourdonnement des criquets qui se perdent dans une dub hypnotique, une interrogation sur la connections aux origines, et ici sur la culture berbère, des accents éminemment technoides… donc à travers tout ça ce clip de « Omok » nous rappelle à deux immensités immuables, celle du désert, du Sahara, qui borde toute l’œuvre de la Tunisienne, et celle de l’amour, celui d’une mère.

Dirigé par Azu Tiwaline le clip, sur lequel plane l’amour de la mère de l’artiste, et son propre amour de mère, se décline en de jolies images, en noir et blanc, et met en scène un road trip immersif, dans lequel brille la très belle chorégraphe et danseuse Mellina Boubetra.

Azu Tiwaline – “Omok” :

Si vous avez apprécié le contenu de cet article sur « Omok » le dernier clip de l’artiste tunisienne Azu Tiwaline, n’hésitez pas à visiter notre page facebook et a y réagir, et pourquoi pas même nous encourager d’une petite mention « j’aime ».

1 réflexion au sujet de « Omok d’Azu Tiwaline, tout l’amour d’une mère et un superbe clip »

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.