Nterini de Fatoumata Diawara, ou l’amour à l’épreuve de la migration

À peine « débarrassée » de sa participation à l’album de Matthieu Chedid, Lamomali, qui s’est tout de même vu récompenser par le prix de meilleur album de musique du monde aux dernières Victoires de la Musique française, la chanteuse malienne Fatoumata Diawara se remet dans les starting-blocks… ou, disons plutôt, dans les studios, pour travailler sur son nouvel album Fenfo ; un troisième album qui est attendu pour le 25 mai, et qui, retour de la pareille, sera co-réalisé par Matthieu Chedid.

De Fenfo on peut dès à présent apprécier un premier clip, celui de « Nterini », un titre pas anodin, car l’on pourrait le traduire du bambara par « Mon amour/Mon confident ». Et derrière le très beau visuel à l’esthétique afrofuturiste, réalisé par l’artiste éthiopienne Aida Muluneh (et tourné dans le désert de Danakil en Éthiopie), on retrouve tout le talent de la chanteuse malienne, sa voix sublime, sa musique à la fois fébrile et moderne, et surtout l’on découvre une véritable ode à l’amour et à l’humanité.

Migrant, migrant, migrant, migrant, migrant, migrant, migrant… Dans un monde où l’on est matraqué en permanence par des mots clés, des éléments de langage, qui parfois même tendent à se substituer aux individus, comme avec le mot migrant, fourre-tout pour designer, et déshumaniser tout ce dont on ne veut pas dans les sociétés occidentales, la chanteuse malienne Fatoumata Diawara tient, dans « Nterini », à faire revivre les hommes et les femmes qui se cache derrière le mot « migrant », et même à leur rendre des sentiments, notamment celui, peut-être le plus fort, ou en tout cas le plus positif des sentiments, de l’amour.

 

Fatoumata Diawara – “Nterini” :

 

Si vous avez apprécié le contenu de cet article sur « Nterini » le dernier clip de Fatoumata Diawara, n’hésitez pas à visiter notre page Facebook et a y réagir, et pourquoi pas même nous encourager d’une petite mention « j’aime ».

 

1 réflexion au sujet de “Nterini de Fatoumata Diawara, ou l’amour à l’épreuve de la migration

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.