Nourdine Staïfi, ou toute la puissance du disco algérien des années 80

Le label parisien Versatile Records a fait une petite entorse à sa très pointue sélection de pépites électroniques branchées pour nous embarquer dans un voyage dans le temps et nous faire redécouvrir Nourdine Staïfi, grâce à un petit réedit vinyl de deux de ses titres, « Aye Leli Lelou » et « Goultili Bye Bye ».

Mais c’est qui Nourdine Staïfi ? À part, pour les nostalgiques algériens et quelques passionnés de disco maghrébine, le nom risque fort de ne pas parler à grand monde ; sacré capacité que le temps a d’engloutir la mémoire.

Né à Aïn Azel, petite ville de la wilaya de Sétif dont il gardera le gout pour les chants et les poésies sraoui sétifien, Staïfi a en fait grandi en France, à Chambéry. Très inspiré par la musique de Rabah Driassa, Nourdine fut découvert jeune par Amar Hamza, qui enregistrera quelques disques avec lui, mais c’est en réalité en mêlant les traditions musicales de l’Est algérien aux rythmes et aux orchestrations toute récentes de la musique disco, qu’il trouvera son style, et le succès !

Mais malgré les synthés festifs, et les écueils joyeux de la pop occidentale, les guitares funky, et les basses qui tourbillonnent, la musique de Nourdine Staïfi restera toujours marquée par la poésie Sraoui, et cette nostalgie profonde que les Algériens, surtout ceux de France et de Paris, ont su versé dans le raï.

C’est donc cet univers riche que nous fait découvrir ou redécouvrir Versatile Records avec cette réédition de « Aye Leli Lelou » et « Goultili Bye Bye », deux titres issus d’une cassette éponyme de Nourdine Staïfi, paru en 85 chez les Éditions Merabet.

Nourdine Staïfi – Aye Leli Lelou / Goultili Bye Bye :

Si vous avez apprécié le contenu de cet article sur « Aye Leli Lelou / Goultili Bye Bye» la dernière réédition de Nourdine Staïfi, n’hésitez pas à visiter notre page facebook et a y réagir, et pourquoi pas même nous encourager d’une petite mention « j’aime ».

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.