Niffay et Dadiposlim, du zouk à la saveur des Comores

La jeune chanteuse comorienne Niffay, qui s’est distinguée cet hiver avec la sortie de son premier clip « Un Truc de Fou », plonge un peu plus loin encore dans la douceur du zouk (ce rythme originaire des Antilles qui a depuis su trouver un écho mondial, n’épargnant pas les Comores) avec la sortie d’un nouveau titre « Pardonne Moi », qui adapte la saveur de ce rythme caribéen aux gouts des Comoriens ; on sent d’ailleurs dans l’orchestration quelques notes qui rappellent au savoir-faire du twarab comorien.

Et pour l’occasion de ce nouveau titre, la belle Niffay s’entoure de la soul et de la voix du chanteur Dadiposlim, la valeur montante de la scène RnB de Moroni. Tandis que la réalisation du clip, qui laisse une part aux parures d’inspirations traditionnelles, est confiée au vidéaste Karlos « le Kameleon » da Silva (Karism Pictures).

 

Niffay ft. Dadiposlim – “Pardonne Moi” :

 

Si vous avez apprécié le contenu de cet article sur « Pardonne Moi » le dernier clip des chanteurs comoriens Niffay et Dadiposlim, n’hésitez pas à visiter notre page Facebook et a y réagir, et pourquoi pas même nous encourager d’une petite mention « j’aime ».

 

1 réflexion au sujet de “Niffay et Dadiposlim, du zouk à la saveur des Comores

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.