My Lady, au centre des attentions de PHFAT et Ganja Beatz

Alors qu’il y a à peine deux mois le rappeur sud-africain PHFAT renouait avec ses amours sombres, ceux d’un rap qui tabasse en surfant sur des basses grinçantes et des beats qui font peur, avec le titre « Dark Dance », le voilà qui revient les yeux embués de tendresse, oui, sans ironie, avec un nouveau titre en featuring avec le trio de producteurs Ganja Beatz, « My Lady ».

Avec ce nouveau titre dressé comme une chanson d’amour… un peu à l’eau de rose, oui, disons-le, PHFAT et Ganja Beatz ont voulu renouer avec la naïveté de l’amour adolescent, ou adulescent, au choix. Vous savez, ce petit nuage sur lequel on plane dans les premières heures de l’amour ! Et, évidemment, pour ce faire, une grosse basse qui crisse aurait été un peu… hors propos ! Alors qu’une petite prod qui va bien, qui s’affranchit en plus des frontières entre les genres — eh oui, on n’est pas en Afrique du Sud pour rien — passant sans ambages du hip-hop à la pop, en passant par des accents plus électroniques, c’est tout de même mieux et en plus ça plait aux programmateurs de radio mainstream !

Découvrez donc la face la plus douce de PHFAT, et de Ganja Beatz sur cet émoustillant « My Lady » !

PHFAT ft. Ganja Beatz – “My Lady” :

Si vous avez apprécié le contenu de cet article sur « My Lady » le dernier titre des artistes sud-africains PHFAT et Ganja Beatz, n’hésitez pas à visiter notre page facebook et a y réagir, et pourquoi pas même nous encourager d’une petite mention « j’aime ».

1 réflexion au sujet de “My Lady, au centre des attentions de PHFAT et Ganja Beatz”

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.