Moh Kouyaté, la nouvelle référence guinéenne

En laissant l’informatique faire son travail, de belles surprises peuvent vous parvenir à l’oreille. C’est ainsi, sur un site de streaming musical, que j’ai découvert l’impressionnant Moh Kouyaté, et son album Loundo, inconnu de mon univers musical, évoluant habituellement sous d’autres latitudes.”Yéllé” m’a pour ainsi dire accroché l’oreille… Comment ne pas d’abord être surpris par un rythme dont on ne comprend pas à la seconde même la structure ? C’est cela qui m’a le plus interpellé.

S’en suit, au fil des titres, un voyage auditif des plus jouissif ;”Bé Niala”, rappelant notre ouï à des sonorités africaines plus douces, mêlant ballade acoustique et chant suscitant une émotion même pour le plus profane en ce genre. Un violon venant brièvement nous chatouiller l’oreille et nous voilà repartis pour une autre ambiance, “Gassata”. Un chant féminin sur “Darré” nous apporte une autre couleur, celle de la chanteuse Mariama. Puis “Un jour” ou plutôt “Loundo”, qui donne son titre à l’album, nous dévoile toute l’âme de l’artiste guinéen…

Après cette trépidante aventure, une envie me pousse à vouloir connaître davantage cette culture et, pourquoi pas, envisager un voyage, physique celui-là !

 

Moh Kouyaté – “Yellé” :

 

Moh Kouyaté ft. Mariama – “Darre” :

 

Si vous avez apprécié le contenu de cet article sur le Guinéen Moh Kouyaté, n’hésitez pas à visiter notre page Facebook et a y réagir, et pourquoi pas même nous encourager d’une petite mention « j’aime ».

1 réflexion au sujet de « Moh Kouyaté, la nouvelle référence guinéenne »

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.