Miri, le très bel album de Bassekou Kouyate

C’est un très beau et très personnel album que vient de dévoiler le musicien et fameux joueur de ngoni malien Bassekou Kouyate, accompagné de ses Ngoni Ba. Miri, qui vient de sortir sur le label allemand Outhere Records, est vraiment abouti, le fameux album de la maturité dont les journalistes adorent parler quand ils manquent un peu d’inspiration… bon, à part que là c’est vrai !

Un album du retour aux sources, mais aussi un album du deuil. Quand Bassekou Kouyate a perdu sa mère — à qui il rend un très bel hommage, presque digne du « Nna » de Sory Kandia Kouyate, sur le titre « Yakare » — il est parti se réfugier sur les bords du Niger, dans son village, à Garana. Et c’est là, en contemplant le paisible défilé du fleuve, loin des agitations, et des intrigues de Bamako, qu’il a pu se concentrer sur le cœur de cet album, Miri ; dont le titre peut d’ailleurs être traduit du bamana par contemplation.

Plus que le refuge géographique, la retraite volontaire de Bassekou Kouyate lui a permis de trouver refuge dans des valeurs, les vraies valeurs, celles de l’amour, de l’amitié, et de la famille. Alors vous comprendrez ainsi que les tourbillons électriques, la frénésie de son précédent album Ba Power, s’envolent et laissent ici place à des ornementations plus fines, plus mélancoliques, des notes distillées avec soins, des consonances arabo-andalouses qui viennent ponctuer les phrasées maliens, un blues subtil qui plane sur la mère patrie, autant que sur la mère absente.

La célébration de l’amitié passe aussi par la présence de guest de poids sur ce disque, on y retrouve le musicien marocain Majid Bekkas, le jeune duo cubain Madera Limpia, et puis les compatriotes de Bassekou Kouyate, Afel Bokoum, Habib Koite, ou encore Abdoulaye Diabate.

C’est donc un album riche, paisible et profondément transcendant que signe Bassekou Kouyate avec ce très beau Miri.

Bassekou Kouyate – Miri :

Bassekou Kouyate – Miri :

Si vous avez apprécié le contenu de cet article sur « Miri » le dernier disque de Bassekou Kouyate, n’hésitez pas à visiter notre page facebook et a y réagir, et pourquoi pas même nous encourager d’une petite mention « j’aime ».

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.