Manu Écoute Ça​.​.​. un dernier et vibrant hommage signé Voilaaa

Voilaaa, un, deux, et trois « a », c’est bon comme ça ! Derrière cette préposition rallongée et déjà célèbre, et même célébrée se cache la proposition musicale du DJ et producteur lyonnais Bruno Hovart qui vient habituellement prendre le pouls d’un groove à tendance afro, d’un bouillonnement latin, et d’une pulsation caribéenne, oui, et tout ça depuis Lyon.

Mais là rien ne va plus, le pouls s’est échappé il y a quelques semaines, et le lion, le lion du makossa a fini par mourir. Manu Dibango est mort. Le pionnier des musiques africaines contemporaines, dont il serait trop long ici de dresser l’inventaire de ses œuvres, des artistes qu’il a mis sur les rails, trop long de faire la liste des tontons, des cousins, des frérots, et des fistons qui lui doivent… oui trop long. On se contentera de dire Manu Écoute Ça​.​.​. de cliquer (ci dessous), et de faire jouer le joli petit EP du même nom sur lequel Voilaaa rend un dernier hommage à ce géant africain !

Trois titres pas plus. « Manu Écoute Ça​.​.​. » qui donne son nom à l’opus et « Tenor Jam For Manu », sur lequel résonne le saxophone de Boris Pokora, deux titres qui longent l’œuvre de Manu, clignent au rythme de l’afrojazz et vibrent au battement du makossa. Et puis « LIMYÈ-A », une aventure caribéenne et latine qui tranche avec les deux autres titres, mais ne dénote pas en qualité, d’autant qu’ici Voilaaa, et ses chanteurs habituels Pat Kalla et Lass, se voient seconder par nul autre que David Walters, frissons créoles garantis !

Voilaaa – Manu Écoute Ça​.​.​. :

Si vous avez apprécié le contenu de cet article sur « Manu Écoute Ça​.​.​. » le dernier EP de Voilaaa en hommage à Manu Dibango, n’hésitez pas à visiter notre page facebook et a y réagir, et pourquoi pas même nous encourager d’une petite mention « j’aime ».

1 réflexion au sujet de « Manu Écoute Ça​.​.​. un dernier et vibrant hommage signé Voilaaa »

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.