Makrouds aux dattes, pâtisserie du Maghreb

Aujourd’hui nous allons voir la recette d’une pâtisserie typique du Maghreb, que ce soit en Tunisie, au Maroc, en Algérie ou encore en Libye ; vous l’aurez compris… ou vous aurez lu le titre de l’article…. je veux parler des makrouds aux dattes. Pour préparer suffisamment de ces délicieuses pâtisseries il vous faudra compter environ 40 minutes de préparation (dont 10 de cuisson).

Ingrédients :

  • 500g de semoule de blé (grain de taille moyenne)
  • 140g de beurre (en fait vous pouvez dès à présent le diviser en 125g et 15g)
  • 150g de pâte de date (on en trouve en épicerie)
  • 1 cuillère à café de cannelle (en poudre)
  • du miel
  • de l’eau de fleur d’oranger
  • 4 cuillères à soupe de sucre
  • 1 pincée de sel
  • de l’huile de friture

Préparation :

1. Dans un grand saladier, mélangez la semoule le sucre et le sel et les 125 grammes de beurre, préalablement fondu. Puis ajoutez environ 1 verre d’eau tiède, et malaxez, jusqu’à obtenir une pâte homogène et lisse.

2. Dans un autre saladier, mélangez la pâte de datte, les 15 grammes de beurre restant, et  quelques gouttes d’eau de fleur d’oranger. Pour obtenir une pâte homogène plus rapidement, vous pouvez très légèrement réchauffer le mélange au micro-onde.

3. Faites des boudins, d’abord longs et fins avec la pâte de datte. puis plus large avec la pâte de semoule. Dans les boudin de semoules, les plus gros, vous creusez, en leurs milieux, une tranchée afin d’y introduire, les boudin de dattes ; ensuite refermez et lissez. Le but vous l’aurez compris c’est d’obtenir des boudins fourrés.

4. Coupez vos boudins en biais, afin d’obtenir des losanges. Faites les ensuite frire dans de l’huile ; une fois bien dorés, retirez les du feu, trempez les dans le miel, égouttez-les, laissez refroidir vos makrouds.

5. Prenez des photos de vos créations et envoyez les nous. Nous les publierons.

 

Bon appetit !!

 

 

Si vous avez appréciez le contenu de cet article sur la recette des makrouds aux dattes, n’hésitez pas à visiter notre page facebook et a y réagir, et pourquoi pas même nous encourager d’une petite mention « j’aime ».

Laisser un commentaire