L’interview : Le jeune anglo-nigérian Beano

Aujourd’hui nous somme allé à Londres, à la rencontre du tout jeune artiste anglais, d’origine nigériane, Beano. Résolument tourné vers ses racines africaines et afrobeat, il vient de sortir un tout premier titre, intitulé “Iyawo”. Il a accepté de répondre à quelques une de nos questions :

 

Djolo : Quels sont tes influences musicales? Et comment décrirais tu ta propre musique?

Beano : Musicalement, j’ai toujours apprécié le son de la musique africaine, et plus particulièrement l’afrobeat. Je décrirais ma musique comme un mélange entre identité africaine et de légères doses de rap. Mes styles musicaux principaux sont l’afrobeat et l’afropop !

 

Djolo : Parle nous de “Iyawo”?

Beano : C’est un titre que j’ai écrit, et réalisé intégralement ; cette chanson me permet aussi de me rendre compte de l’accueil que réserve le public à ma musique.

 

Djolo : et quel est la thématique de cette chanson “Iyawo”?

Beano :La chanson parle d’une fille qui devrait venir et devenir ma “Iyawo”, qui signifie “femme” en yoruba ; donc on peut dire que le thème est plutôt romantique.

 

Djolo : Idéalement, quel serait le featuring (la collaboration) de tes rêves?

Beano: J’adorerais collaborer avec des pointures de la scène afrobeat actuel, comme Wizkid, Davido, Burna Boy… et plein d’autres encore. Mais pour être réaliste, je suis encore très jeune, et pour moi n’importe quel collaboration avec un autre artiste, de la même génération, serait formidable.

 

Djolo : Quels sont tes projets futurs? Un album?

Beano : Jusqu’à présent je n’ai sorti que l’unique titre “Iyawo”, mais je réfléchis à plusieurs autres  chansons… et peut être un album plus tard.

 

On peut également ajouter que djolo.net à tenté de contribuer en fournissant à Beano l’artwork que vous retrouverez juste en dessous de la chanson “Iyawo de Beano (n’hésitez pas à commenter et repartager cette chanson) :

 

 

Djolo Beano Beanoldn artwork iyawo

 

 

Si vous avez appréciez le contenu de cet article sur l’interview de Beano, n’hésitez pas à visiter notre page facebook et a y réagir, et pourquoi pas même nous encourager d’une petite mention « j’aime ».

Laisser un commentaire