L’instant vinyle : 58. “Sudan” de Abdel Karim el Kably

Bienvenue dans ce nouvel épisode de notre série « L’instant vinyle », cette rubrique dédiée aux pépites du passé, où nous dépoussiérons et partageons avec vous des disques de notre collection. Et pour ce cinquante-huitième opus, nous quittons Haïti (cf. l’instant vinyle n° 57), pour reprendre la direction de l’Afrique, et nous rendre au Soudan, où nous nous intéresserons au disque Sudan de Abdel Karim el Kably.

Agile joueur d’oud, poète subtil, et surtout gardien de la tradition, l’artiste soudanais Abdel Karim el Kably fait parti de ces musiciens qui excelle dans l’art de conserver, d’archiver, et de transmettre la mémoire sonore d’un peuple ou d’un pays.

Très jeune déjà, ce natif de Port-Soudan, principal port soudanais sur la mer Rouge, se passionnait pour la musique que jouait les artistes locaux, ou de passage, c’est donc presque naturellement que, lorsqu’à l’âge de 16 ans, il alla poursuivre ses études de commerce dans la capitale, Khartoum, ses pas le menèrent sur les bancs de l’université, où il étudia la poésie et la musique ; car il faut le rappeler, dans ces pays d’Afrique de l’Est, fortement influencés par la culture arabe, la poésie est presque indissociable de la vie quotidienne, se glissant tant dans la bouche du berger, que dans celle du guerrier, contrebalançant ainsi la rudesse du climat désertique par un peu de douceur d’âme.

Si le disque qui nous intéresse aujourd’hui, Sudan : The Music and Songs of Abdel Karim el Kably, ne présente qu’un aperçu des plusieurs centaines de titres qui constituent l’énorme répertoire de Abdel Karim el Kably — le musicien, doté d’une formidable mémoire auditive, pouvait mémoriser une chanson après une seule écoute ! — il n’en reste pas moins l’une des plus belles anthologies du folklore musical soudanais. Enregistré par Roxanne Connick Carlisle en 1963, 1965 et 1967 à Omdurman (plus grande ville du Soudan, séparée de Khartoum par le Nil), et sorti par le label Afrotone, le disque jouit d’une qualité sonore exceptionnelle, surtout lorsqu’on le compare à d’autres enregistrements de la même époque, et même aire géographique. Vous trouverez ci-dessous la tracklist de l’album avec les annotations, en anglais, tel que figurant sur l’album.

 

Abdel Karim el Kably – Sudan : The Music and Songs of Abdel Karim el Kably :

Tracklist :
1. Hassan (“The Heroic Thunderbolt”) || Traditional Folksong
2. Husenek Fa Masher (“My Love Is More Than The Sweet Perfume…”) || Popular contemporary song by el Kably
3. Sukker, Sukker (“Sugar Baby”) || Wedding Song
4. Ma Hoa Arif (“I Don’t Know”) || Poem of longing by Halil Ferrah
5. Nazarra (“Give Me But One Glance”) || Traditional love song
6. Khaifi Hun (“Have you Forgotten”) || Traditional love song
7. Ogbalek (“I Wish You The Great Happiness I Feel”) || El Kably with Ud & Orchestra
8. El Jamil el Fik (“The Beauty In You”)
9. Jar (“Neighbor”)
10. Interview with el Kably on how to tune the Ud : “Habib” & “Hakkum” || El Kably with Ud accompaniment
11. Biga Lai Sahar (“I Cannot Sleep”)  || Old ‘Camel-Beat’ song. El Kably accompanied by Ud & Shetem drums

 

Si vous avez apprécié le contenu de cet article sur Sudan : The Music and Songs of Abdel Karim el Kably, notre instant vinyle de la semaine, n’hésitez pas à visiter notre page facebook et a y réagir, et pourquoi pas même nous encourager d’une petite mention « j’aime ».

 

1 thought on “L’instant vinyle : 58. “Sudan” de Abdel Karim el Kably

Laisser un commentaire