L’instant vinyle : 24. La kora magique de Alhaji Bai Konte

Bienvenue dans ce nouvel épisode de notre série « L’instant vinyle », cette rubrique dédiée aux pépites du passé, où nous dépoussiérons et partageons avec vous des disques de notre collection. Et pour ce vingt-quatrième opus, nous quittons le Ghana (cf. l’instant vinyle n° 23), pour nous diriger vers la Gambie, et nous intéresser à Kora Melodies From The Republic Of The Gambia, West Africa, de Alhaji Bai Konte.

La Gambie, cette petite bande de terre suivant les courbes du fleuve du même nom (et localement appelé « la rivière »), jouit, malgré sa situation quasi enclavée au milieu du Sénégal, et un pouvoir politique autoritaire et stagnant (seulement deux présidents depuis l’indépendance en 1965), d’une culture riche et plurielle ; partagé entre les rythmes des wolofs, le son afro-cubain, et une tradition mandingue encore vivace. C’est d’ailleurs de cette dernière qu’émerge encore régulièrement d’excellents korafolà (joueur de kora, littéralement « qui fait parler la kora »), comme Foday Musa Suso, Jali Nyama Suso, Sona Jobarteh, et bien sûr Bai Konte, dont il est question aujourd’hui.

Alhaji Bai Konte est, en plus d’un virtuose de la kora, dont il a largement modernisé la pratique en Gambie, notamment avec son style de jeux dit « yeyengo » (qui incite à moderniser l’arrangement des airs anciens, et à en composer de nouveaux), un griot ; un conteur garant de la transmission de l’histoire, au travers d’épopées et de contes.

Sur ce disque magique, Kora Melodies From The Republic Of The Gambia, West Africa, premier album de l’artiste, sorti en 1973 par le label Rounder Records, dans le cadre de sa première tournée américaine, l’artiste égraine les notes cristallines des 21 cordes de sa kora, tantôt avec maestria, tantôt avec douceur, tout en battant le rythme sur la calebasse de son instrument. Il y interprète de manière brillante des airs immémoriaux, comme le titre d’ouverture « Alla L’aa Ke », dont sa version est devenue une référence pour beaucoup de musiciens.

Né en 1920, mort en 1983, Alhaji Bai Konte aura, comme son père Burama avant lui, et comme ses fils Dembo et Sherrifo après lui, contribué à préserver et transmettre une culture plusieurs fois centenaire.

 

Alhaji Bai Konte – Kora Melodies From The Republic Of The Gambia, West Africa :

Tracklist:
1. Alla L’aa Ke
2. Cewe Lenkele Wecho
3. Cedo
4. Kelefa Ba
5. Baa To Toto
6. Jato
7. Alaji Bamba Bojang
8. Fayunkundo
9. Dalua
10. Jura Jekele

 

Si vous avez apprécié le contenu de cet article sur « Kora Melodies From The Republic Of The Gambia, West Africa » du griot gambien Alhaji Bai Konte, notre instant vinyle de la semaine, n’hésitez pas à visiter notre page facebook et a y réagir, et pourquoi pas même nous encourager d’une petite mention « j’aime ».

 

 

2 réflexions au sujet de “L’instant vinyle : 24. La kora magique de Alhaji Bai Konte”

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.