L’indescriptible Phondupe fait planer Neptuno au-dessus de La Havane

L’indescriptible Phondupe fait planer Neptuno au-dessus de La Havane, à moins que ce soit La Havane qui plane au-dessus du Neptuno de Phondupe… Mais parlons un peu de Phondupe, car même si son nom de scène peut rappeler les sonorités des patronymes sud-africains, c’est Rich Lucano, un producteur australien qui se cache derrière… que dire de plus ? Sa musique ? Oui, sa musique… comment dire, de toute évidence elle est électronique… après dans quelle case la faire rentrer… la tache est complexe… oui c’est ça, un peu comme quand vous étiez enfant et que vous essayiez pendant des heures de faire rentrer le carré dans le triangle… ah… ah bon ? Vous ne le faisiez pas ?! Incroyable !

Tiens ! En voilà une piste pour qualifier sa musique : incroyable ! « Neptuno », son dernier titre, qui prendra une place évidente sur ONYKIA, le futur album sur lequel Phondupe est en train de travailler, est un bel exemple de la richesse de la musique de Phondupe. Le son y est comme une feuille au vent, comme la surface d’une eau calme qui vient s’iriser sous la caresse de la brise marine… et puis, les samples de musique cubaine, petits souvenirs de voyage de Phondupe, rentrent dans une danse lointaine et fantomatique, une tempête commence à gronder, une du genre qui rappelle les groupe de breakbeat comme The Avalanche ou Chemical Brothers, et puis on se fait happer à nouveau par ce courant d’air ascendant qui vient placer « Neptuno » sous des cieux plus tranquilles. Les voix semblent comme attrapées par le sablier, elles prennent une coloration à la The Blaze, se détendent sur une instru qui s’étire, et… et c’est reparti ! Voilà à nouveau le grondement du breakbeat à l’horizon, Neptuno file sur des flots électroniques et nous, on assiste à cette dualité fracassante entre ciel et mer, entre tempête et accalmie.

Neptuno s’achève au bout de près de 5 minutes qui n’en ont paru rien, et l’on a plus qu’à attendre la sortie du prochain album de Phondupe en pressant repeat, encore et encore !

Phondupe – “Neptuno” :

Si vous avez apprécié le contenu de cet article sur « Neptuno » le dernier titre de l’artiste australien Phondupe, n’hésitez pas à visiter notre page facebook et a y réagir, et pourquoi pas même nous encourager d’une petite mention « j’aime ».

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.