Le doux Dilemme trap de Lous and the Yakuza

Si elle était jusqu’à présent un petit plaisir réservé aux intimes de la scène musicale belge, un peu comme la chantilly sur une gaufre bruxelloise, ou les lardons dans la salade liégeoise, la chanteuse Lous, entouré de ses Yakuza du son, éclate à la face du monde avec son doux « Dilemme ». Un plaisir belge, certes, mais, à bien y penser, on peut aussi dire que les frites sont ici arrosées de quelques bonnes rasades d’urwagwa, la fameuse bière de banane de la région des Grands Lacs, car la chanteuse est originaire du Rwanda, et a grandi au Congo, avant de s’exiler en Belgique.

Mais, c’est assez de considération culinaire, et plutôt que de s’intéresser à la recette du chicon à la béchamel, on va aller dépiauter un peu ce qui se cache derrière « Dilemme », le dernier titre de Lous and the Yakuza. C’est du trap, c’est de la chanson, c’est de la douceur parfois enrobé de sentiments un peu plus abrupts, ce sont des textes, finement écrits, et une équipe de Yakuza au top ! Car si la belle Marie-Pierra, de son vrai nom, chante qu’elle voudrait être seule, elle est en réalité bien entourée. On retrouve d’ailleurs notamment au crédit de cette chanson qui joue les amuses bouches en attendant la sortie de son premier album, Gore, le producteur espagnol El Guincho, celui qui se cache derrière le récent succès du flamenco urbain de Rosalía.

Et ce « Dilemme », en plus d’être un titre très plaisant, détonne également par un clip remarquable, réalisé par Wendy Morgan — oui celle-là même qui a déjà travaillé avec Janelle Monae, C2C, ou encore Lil Buck et l’Opéra de Paris… quand on vous disait qu’elle était bien entourée ! — et qui met en scène Lous et une troupe de danseurs, emmenés par Abou Nije, dans de somptueux décors ! Vivement Gore !

Lous and the Yakuza – “Dilemme” :

Si vous avez apprécié le contenu de cet article sur « Dilemme » le dernier clip de l’artiste d’origine rwandaise, Lous and the Yakuza, n’hésitez pas à visiter notre page facebook et a y réagir, et pourquoi pas même nous encourager d’une petite mention « j’aime ».

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.