La Cover du Mardi : l’univers sensible de Amy Ayanda

Qu’elle soit fidèle, de qualité, décalée, amusante, tordue, surpassant l’original, professionnelle ou amatrice, on s’intéresse, tous les mardis, aux reprises dans toutes ses formes ; et, aujourd’hui, Amy Ayanda nous offre sa version très personnelle du tube de Soulja Boy, « Crank that ».

Vous vous souvenez tous de « Crank That », cet hymne crunk clinquant à souhait, sorti en 2007 par le rappeur américain Soulja Boy ? Qui, à l’époque, n’a jamais essayé de reproduire les fameux steps de Superman ? Mais là n’est pas la question, car l’artiste du Cap, Amy Ayanda, en offre une version complètement différente, en plongeant le titre un peu bling-bling, dans les profondeurs de son univers sensible et magique. Et après ce traitement la chanson qui avait excité les dancefloors du monde entier, se transforme en une sorte de petite pépite électronique, à la croisée du jazz et de la pop.

Mais il reste tout de même deux précisions à apporter, encore. Premièrement, il faut rendre hommage à Thor Rixon et James McClure, les deux musiciens, qui avec Amy Ayanda, se cachent derrière cette sympathique reprise. Ensuite, il faut confirmer, ce que vous avez surement déjà compris, que Amy Ayanda, n’est pas une de ses jeunes filles qui enregistre une cover derrière sa webcam, et s’essouffle aussitôt ; c’est une artiste, peintre et musicienne accomplie. Et, si, comme nous, vous avez été séduit par la petite frange de son univers, que l’on aperçoit sur « Crank That », vous serez content de savoir qu’elle vient de sortir il y a peu, Ports, un très bon petit EP, que vous retrouverez à la fin de cet article.

 

Amy Ayanda – “Crank That” :

 

Soulja Boy – “Crank That” :

 

Venez nous dire quelle est votre version favorite, soit dans les commentaires ci-dessous, soit sur notre page Facebook !!

Amy Ayanda – Ports :

Si vous avez apprécié cette Cover du Mardi de Amy Ayanda, n’hésitez pas à visiter notre page facebook et a y réagir, et pourquoi pas même nous encourager d’une petite mention « j’aime ».

1 réflexion au sujet de “La Cover du Mardi : l’univers sensible de Amy Ayanda

Laisser un commentaire