La cover du Mardi : Grassy Spark s’attaque à PHFat

Qu’elle soit fidèle, de qualité, décalée, amusante, tordue, surpassant l’original, professionnelle ou amatrice, on s’intéresse, tous les mardis, aux reprises dans toutes ses formes ; et aujourd’hui c’est les Sud-Africains de Grassy Spark qui s’attaque à un tube d’un de leur compatriote, PHFat.

Ici, on ne peut pas vraiment dire que la reprise surpasse l’original, il faut dire que le titre “Lights Out” de PHFat, une des pointures de la scène électronique du Cap, met la barre très haute avec ses basses précises et surpuissantes et le chant presque sexuel de la jolie JungFreud (aka Nonku Phiri) ; mais Grassy Spark s’en tire plutôt pas mal du tout.

Dans leur version, les musiciens échevelés de Grassy Spark ont changé complètement l’orchestration, pour, déjà, ramener le titre dans un registre plus proche du leur, oscillant entre ska, rock et une pointe punk ; et le transformer en petite rengaine acoustique et groovy de fin d’après-midi ensoleillé… vous savez ce moment rare ou vous êtes tout simplement bien, un peu anesthésié par la chaleur du soleil et les restants d’alcool de votre soirée de la veille.

Et hasard surprenant, c’est justement le cadre que nous propose Grassy Spark, pour réinterpréter “Lights Out” ; posé dans des fauteuils de camping, à l’arrière de leurs tentes, pendant le festival de rock Oppikoppi.

 

Grassy Spark – “Lights Out” (PHFat Cover) :

 

Et maintenant l’originale de PHFat et JungFreud :

 

Venez nous dire quelle est votre version favorite, soit dans les commentaires ci-dessous, soit sur notre page Facebook !!

Si vous avez appréciez cette Cover du Mardi de Grassy Spark, n’hésitez pas à visiter notre page facebook et a y réagir, et pourquoi pas même nous encourager d’une petite mention « j’aime ».

Laisser un commentaire