La Cover : Daudi Kabaka et le swinging London des Tremoloes

Qu’elle soit fidèle, de qualité, décalée, amusante, tordue, surpassant l’original, professionnelle ou amatrice, on s’intéresse, tous les mardis, aux reprises dans toutes ses formes ; et, aujourd’hui, on s’intéresse à un classique de la musique kényane, « Helule Helule »

Aujourd’hui, on voyage dans le temps et dans l’espace, avec un classique kenyan qui a résonné de Nairobi à Londres ! « Helule Helule » c’est un titre sorti au Kenya en 1966 que l’on doit à Daudi Kabaka, un musicien de génie, surnommé le King of Twist, qui fait parti de ceux qui, à la sortie de l’indépendance, ont structuré la nouvelle scène musicale kényane ; ont entend d’ailleurs sa guitare et sa voix sur bon nombre des titres qui ont marqué l’histoire du Kenya, et même d’Afrique, quand on sait qu’il secondait Fadhili William sur les premiers enregistrements de « Malaika » !

Quoi qu’il en soit, porté par le groove imparable du Kényan, « Helule Helule » a voyagé jusqu’à la capitale britannique où il a trouvé un écho chez le groupe The Tremoloes ; un groupe qui s’il a été un peu oublié ces jours-ci (alors qu’il tourne toujours) était dans les années 60 au top de la hype ! La maison de disque Decca a même, à l’époque, préféré signer les Tremoloes plutôt que les Beatles. Avec cette nouvelle version, le titre se voit ajouter quelques nouveaux couplets en anglais, et une surcouche de ce miel pop façon swinging London.

Malheureusement, et comme souvent à l’époque Daudi Kabaka ne touchera jamais de royalties pour cette reprise, il décédera d’ailleurs en 2001 dans la pauvreté.

 

Daudi Kabaka – “Helule Helule” :

 

The Tremoloes “Helule Helule” :

 

Si vous avez apprécié cette Cover du Mardi sur « Helule Helule» de Daudi Kabaka, n’hésitez pas à visiter notre page facebook et a y réagir, et pourquoi pas même nous encourager d’une petite mention « j’aime ».

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.