La Cover : autour de La Mamma de Charles Aznavour

Qu’elle soit fidèle, de qualité, décalée, amusante, tordue, surpassant l’original, professionnelle ou amatrice, on s’intéresse, tous les mardis, aux reprises dans toutes ses formes ; et, aujourd’hui, on s’intéresse à un classique de la chanson française « La Mamma ».

« La Mamma », un classique de la chanson française, et on devrait même dire un classique de la chanson franco-arménienne, étant donné les origines de son interprète original Charles Aznavour. Dès sa sortie, en 1962, le titre a rencontré un grand succès en Europe et en occident, mais c’est également importé de l’autre coté de la méditerranée, où, en 1965 le guitariste cap-verdien Tazinho, en a enregistré une version instrumentale.

Outre qu’elle soit instrumentale, la version de Tazinho est assez intéressante dans le fait qu’elle figure sur un des premiers disques de musique cap-verdienne jamais enregistré, édité par le maintenant mythique label Morabeza Records (premièrement Casa Silva). Une maison de disque fondé par Djunga d’ Biluca, camarade de lutte du père de la nation cap-verdienne, Amilcar Cabral, dans un souci de contrer l’idéologie colonisatrice portugaise qui refusait de reconnaitre l’existence d’un peuple cap-verdien.

On ne compte plus les reprises de ce titre, entre autres la version de l’Égyptienne Dalida, ou, plus récemment, la gagnante du télé-crochet La Nouvelle Star en France, la chanteuse d’origine camerounaise Yseult, qui en a livré une interprétation légèrement plus électronique, sur son dernier album.

 

Tazinho – “La Mamma” :

 

Yseult – « La Mamma »:

 

Charles Aznavour – « La Mamma »:

 

Si vous avez apprécié cette Cover du Mardi sur la version de « La Mamma » de Tazinho, n’hésitez pas à visiter notre page facebook et a y réagir, et pourquoi pas même nous encourager d’une petite mention « j’aime ».

 

 

Laisser un commentaire