King Abid, J’t’ai vu je suis devenu fou

À peine le nuage de fumée de son Ba9 Ba9 Chicha dissipé, laissant derrière lui les émanations poisseuses et fruitées de sa délicieuse mélasse de dancehall orientalisé, le chanteur tunisien King Abid est déjà de retour avec un nouveau titre et une promesse d’album !

Si l’on ne connait pas encore le nom de ce nouvel album, dont la sortie, comme une montée de sève dans le tronc d’un agrumier du Cap Bon, ou dans celui d’un érable canadien, est prévue pour le printemps 2019, l’on peut déjà vous dire qu’il sera un pur condensé de ce sait faire King Abid. C’est à dire un cocktail détonnant de roots reggae à la tunisienne, d’enrobages électroniques, d’influences tarab, de grooves dancehall, de hip-hop serpentant, de piqures d’afrobeat, et aussi d’invités en tout genre (dont probablement le quebecongolais Pierre Kwenders)… autant dire que les choses s’annonce bien, et même très bien !

Mais en attendant d’en savoir plus sur ce nouvel opus, intéressons-nous au concret, au nouveau titre de King Abid, « J’t’ai vu ». Cette nouvelle chanson donne le change au dancehall politisé de « Ba9 Ba9 Chicha » qui dénonçait les errements d’une jeunesse sans but, en laissant trainer un reggae transi d’amour et de chaabi du haut des coupoles chaulées et des terrasses de Halfaouine, au toit de tuiles et aux clochers du vieux Limoilou, en passant par les taules et les yards de Trenchtown.

De plus, cet avant-gout du nouvel album, “J’t’ai vu”, que vous trouverez ci dessous, est un enregistrement réalisédans les conditions du live pour Radio Canada !

 

King Abid “J’t’ai vu” :

 

Si vous avez apprécié le contenu de cet article sur “J’t’ai vu”, le dernier titre du chanteur de reggae tunisien King Abid, n’hésitez pas à visiter notre page facebook et a y réagir, et pourquoi pas même nous encourager d’une petite mention « j’aime ».

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.