Kimyan Law, drum and bass mélancolico-cinematographique

De son vrai nom Nico Mpunge, le congolais/autrichien Kimyan Law, est un artiste de musique électronique, qui distille des vagues d’ambiances subtiles et émotives, et qui au delà de l’infaillibilité de ses machines, expérimente autant que possible des instruments qu’il crée lui même.

Né au Congo, un jour de Noël 1994, d’un père congolais, et d’une mère autrichienne, il est obligé, jeune, de quitter son pays, dévasté par une guerre civile d’une grande violence. Quittant la violence physique du Congo, il échoue à Vienne, où il expérimente la rudesse psychologique du monde occidental, et son racisme ; enfant blessé et mélancolique, il trouve très tôt un espace de répit dans la musique, crée ses premiers instruments à l’aide de pièce de recup’, utilise sa voix comme batterie, et à l’age de 12 ans, a ses premiers contacts avec la musique électronique, (via un sampler primitif). Plus tard, Kimyan Law découvre le monde de la drum and bass, dans lequel il s’immerge totalement, tout en suivant des études d’ingénieur du son.

Fort de cette expérience de musicien et d’ingénieur, Kimyan Law développe sa propre musique, parente de la drum and bass, mais libre de s’en éloigner pour explorer sa propre sensibilité, et ses racines africaines. Il sort aujourd’hui son premier album Coeur Calme (pour l’acheter c’est ici!!), signé chez les anglais de Blue Mar Ten Music, et sur-lequel on retrouve une musique extrêmement maitrisé, et d’une grande beauté, mélangeant avec cohérence les inspirations. Un album que Kimyan Law décrit lui même comme “très mélancolique – une série de flashback auditif issus de son enfance – une galerie de portrait”, mais que l’on pourrait également comparé à un voyage sonore cinématographique.

 

Extrait de Coeur Calme – Kimyan Law

 

 

Si vous avez appréciez le contenu de cet article sur “Coeur Calme” le premier album de Kimyan Law, n’hésitez pas à visiter notre page facebook et a y réagir, et pourquoi pas même nous encourager d’une petite mention « j’aime ».

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.