Khadija Al Hanafi traverse le ciel tunisien avec l’intrigant Slime Patrol

Qu’est ce qu’on vient de voir passer dans le ciel tunisien, ou plutôt qu’est ce qu’on a entendu dans le ciel de Tunisie, dont l’écho du bang se répercute encore jusqu’à Chicago ? Dur de le définir, aussi dur que de parler de Slime Patrol le premier album, et véritable OVNI sonore, d’une jeune artiste tunisienne qui fait dépoter les frontières électroniques de Hammam Lif, Khadija al Hanafi !

Tout ce qu’on peut dire sur ce nouvel album qui vient de paraître chez le label qui a un pied à Marseille et un autre à Los Angeles, Fada Records, c’est qu’il est rapide, réellement rapide avec des tracks qui s’enchaînent à toute allure, ne dépassant que rarement une durée de 2 minutes. C’est un condensé de techno et de jazz, c’est le lo-fi si cher à nos époques qui vient frayer avec les échos lointains de la house des origines, celles de là-bas, de Chicago, c’est de la soul qui danse le footwork sur de la juke music… c’est tout un tas d’autres trucs pas vraiment définissable, encadrés par des beats qui font des cliquetis, des synthés qui fusent, et des samples en avalanche ; comme avec le sauvage bow bow bow bow de Waka Flocka Flame qui s’invite sur le titre « Flocka ».

Le disque interpelle, et nous fait traverser des paysages sonores intrigants et dansants, il convoque aussi quelques camarades de route, comme DJ Earl qui vient souhaiter la bienvenue à Khadija al Hanafi, dans la grande et merveilleuse famille de la musique électronique qui sort des sentiers battus, sur « Walk Wit Me ». Il y a aussi le patron de Fada Records, Velvetian Sky qui n’a pu s’empêcher de verser un peu de son sirop sur le « Baklava Dance Club », ou le New-Yorkais Ted Kamal qui vient crier « Youuuuu » !

Oscillation électronique et céleste qui traverse Chicago, Los Angeles, New York, et Marseille avant de nous ramener du côté de Hammam Lif, en Tunisie, ce Slime Patrol de Khadija al Hanafi a bien des qualités !

Khadija al Hanafi – Slime Patrol :

 Si vous avez apprécié le contenu de cet article sur « Slime Patrol » le dernier album de l’artiste tunisienne Khadija al Hanafi, n’hésitez pas à visiter notre page facebook et a y réagir, et pourquoi pas même nous encourager d’une petite mention « j’aime ».

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.