Joey La Soldat déclare l’état d’urgence au Burkina Faso

En 2014, trois ans après les printemps arabes, le Burkina Faso bondit à la une des médias internationaux, et l’Afrique entière scrute ce pays pourtant d’habitude discret, dont le peuple a décidé de reprendre les choses en mains après 27 ans de dictature Compaoré, et le risque de voir sa constitution être modifiée pour permettre à ce dernier de se maintenir encore plus longtemps au pouvoir ; lui aussi cherchait son fameux 5ème mandat. Après des mois de contestation, tout se bouscule le 30 octobre 2014, un mouvement populaire massif conduit par la société civile, notamment par le biais de l’association Balais Citoyen, assiège l’Assemblée Nationale, prends le contrôle de la télévision, et encercle le palais présidentiel. Perdant le soutien de l’armée, Compaoré est obligé d’abdiquer, et s’est seulement grâce à son exfiltration par l’armée française, qu’il n’a jusqu’à aujourd’hui toujours pas fait face à la justice. Mais quel formidable mouvement ! De quoi faire renaitre l’espoir un peu partout en Afrique, où des peuples subissent eux aussi le pouvoir d’éternels vieillards autoritaires !

Mais non, 5 ans après les faits, le Burkina Faso continue de vaciller, l’insécurité n’a jamais été aussi forte, la haine progresse un peu plus chaque jour, le terrorisme s’instille dans les campagnes, les militaires bavent à couvert, les peuples des régions reculées se sentent abandonnés par le pouvoir de Ouagadougou, et sont obligé de fuir leurs villages, ou de renouer avec les spectres du tribalisme… le Burkina Faso souffre. Et c’est pour dénoncer cette situation dramatique que l’artiste engagé Joey Le Soldat a saisi sa plume et son micro, et publié ce nouveau titre « État d’Urgence ».

Ancien colistier de Art Melody chez Waga 3000, le rappeur a toujours été en première ligne dans la contestation du pouvoir de Compaoré, mais aussi dans la longue transition, marqué par une tentative de coup d’état. Et aujourd’hui encore il appelle la classe politique burkinabée, le président Roch Marc Christian Kabore le premier, à se réveiller et à se saisir de la situation, et à laisser tomber les jeux de faux semblants, et commencer à agir pour le peuple, dans l’intérêt du pays, et non leur intérêt particulier.

Un « État d’urgence » politique et social gonflé d’acidité et de hargne, sur lequel Joey Le Soldat assène son flow lourd, en mooré comme en français, mais aussi un « État d’Urgence » qui peut se décliner dans beaucoup de pays ; l’heure est à l’action… et au hip-hop !

Joey le Soldat – “Etat d’Urgence” :

Si vous avez apprécié le contenu de cet article sur « Etat d’Urgence » le dernier clip de l’artiste burkinabé Joey Le Soldat, n’hésitez pas à visiter notre page facebook et a y réagir, et pourquoi pas même nous encourager d’une petite mention « j’aime ».

1 réflexion au sujet de “Joey La Soldat déclare l’état d’urgence au Burkina Faso”

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.