Jinku replace Mozart dans le contexte du swahili bass

Ne vous laissez pas abuser par la légèreté de la petite flute qui introduit « Fee Fie Foe Fum », très vite après se met en branle la grosse machinerie électronique appareillée par le producteur kenyan Jinku ; puis, pris dans la tempête vibrante des infrabasses et synthés distordus, percuté de plein fouet par des beats implacables, vous entendrez la voix, le flow, du rappeur Checkmate Mido, débitant ses lyrics, telle une arme feu ses cartouches.

Et de ce chaos sonore, émerge finalement un groove, celui du Swahili Bass, genre musical dont se réclame Jinku.

Ce dernier à d’ailleurs bien l’intention de replacer la musique est africaine au sein du concert musical international, et ce titre « Fee Fie Foe Fum » est inclus dans un EP mettant à l’honneur un Mozart africanisé, Amadeyo !!

 

Jinku ft. Checkmate Mido – “Fee Fie Foe Fum” :

 

Si vous avez apprécié le contenu de cet article sur « Fee Fie Foe Fum » du producteur kényan Jinku, n’hésitez pas à visiter notre page facebook et a y réagir, et pourquoi pas même nous encourager d’une petite mention « j’aime ».

 

1 thought on “Jinku replace Mozart dans le contexte du swahili bass

Laisser un commentaire