Imarhan & Sulafa, la jolie rencontre unplugged au coin du desert

Au printemps dernier, profitant de la présence du groupe touareg algérien Imarhan à Khartoum, la radio soudanaise Capital FM, l’une des plus actives en langue anglaise du pays, en a profité pour organiser une jolie rencontre Unplugged, avec un jeune talent du pays, la chanteuse Sulafa Elyas.

Une rencontre dans le vent, celui du haboob, un vent d’été violent, chargé de sable du désert. Mais s’il est indéniable que les garçons d’Imarhan, un groupe qui prend de plus en plus d’importance sur la scène du rock touareg, ont du ramené dans les replis de leurs habits un peu de sable de Tamanrasset, et que l’air de Khartoum à l’habitude de se charger de sable et de poussière, la violence du haboob est elle probablement restée à la porte de la session d’enregistrement ! C’est effectivement une très douce et très tendre rencontre à laquelle les auditeurs de Capital FM, et nous-mêmes depuis la sortie de ce replay en vidéo, avons pu assister.

Le tête à tête musical s’est structuré autour de deux chansons, « Amchachwar », l’une des dernières créations du groupe algérien, qui, ici, en acoustique, avec ses jolies guitares, rappellent parfois un peu Ismaël Lo, et une chanson soudanaise, « Lemon Bara », de Abdel Gadir Salim.

Unplugged Vol 8: Imarhan & Sulafa – “Haboob” :

Si vous avez apprécié le contenu de cet article sur « Haboob » la rencontre entre les touaregs algériens de Imarhan et la chanteuse soudanaise Sulafa Elyas, n’hésitez pas à visiter notre page facebook et a y réagir, et pourquoi pas même nous encourager d’une petite mention « j’aime ».

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.