I’m Not Here To Hunt Rabbits, au fil de la guitare botswanaise

I’m Not Here To Hunt Rabbits, voici un album très réjouissant que s’apprête à publier le très bon label berlinois Piranha Muzik, en collaboration avec The Vitale Records. Mais avant d’en parler, il convient peut-être de l’introduire comme il se doit ! Qui n’a jamais vu la fameuse vidéo de Ronnie sur YouTube, ce maintenant fameux guitariste botswanais à la technique de jeu particulièrement singulière… ah… vous ne l’avez jamais vu, et bien offrez vous une séance de rattrapage ci-dessous !

Publiée par un certain Bokete7, l’alias d’un Néerlandais venu faire de l’humanitaire au Botswana en 79, et qui n’a jamais redécolle depuis, la vidéo est devenue rapidement virale, et a été suivie de nombreuses autres découvertes de musiciens locaux.

C’est à ce style de guitare très particulier, sorti de nulle part – main passée par le dessus du manche, non pas 6 cordes, mais 3 ou 4 assurant la ligne mélodique, et une corde de basse (ou parfois même un câble de frein, à défaut de corde) pour tenir une ligne rythmique minimaliste – et à une tripotée de bluesmen improvisés du Botswana que ce disque, I’m Not Here To Hunt Rabbits, rend hommage en leur offrant un enregistrement et une édition discographique digne de ce nom.

En pénétrant dans cet univers à la fois rustique et bondissant, vous y découvrirez un groove particulièrement alerte dans lequel se reflètent les influences des maitres de la guitare zimbabwéens, les échos de la rumba congolaise, et les rythmes du mbaqanga des Zoulous sud-africains. Et vous ferez la rencontre, par le biais des enregistrements et d’un beau livret de 36 pages, d’artiste comme Ronnie dont nous vous parlions plus haut (Ronald Moipolai de son vrai nom), Molefe “Western“ Lekgetho, Sibongile Kgaila, Annafiki “Anna“ Ditau, Oteng Piet, Solly Sebotso, Batlaadira Radipitse, ou encore Motlogelwa “Babsi“ Barolong.

Pour nous faire patienter jusqu’à la sortie du disque qui est attendue le 27 avril, Piranha Muzik nous en dévoile deux extraits “Rampoka” de Solly Sebotso, et “Tika Molamu (Knobkerrie Throw)” de Sibongile Kgaila ; c’est d’ailleurs cette dernière chanson qui a donné son nom à l’album, le knobkerrie étant un genre de bâton à bout rond utilisé en Afrique australe pour la chasse.

 

Solly Sebotso – Rampoka” :

 

Sibongile Kgaila – Tika Molamu (Knobkerrie Throw)” :

 

Si vous avez apprécié le contenu de cet article sur « I’m Not Here To Hunt Rabbits » le dernier album de Piranha Muzik dédié aux maitres de la guitare botswanaise, n’hésitez pas à visiter notre page facebook et a y réagir, et pourquoi pas même nous encourager d’une petite mention « j’aime ».

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.