Ibibio Sound Machine, orfèvrerie afro-disco-beat

Il y a quelques mois, plus exactement en mars dernier, le groupe Ibibio Sound Machine, explosait à la face du monde avec un excellent premier album éponyme. Le groupe, emmené pas sa charismatique leadeuse, la nigériane Eno Williams, explore toute la poésie des contes et de la tradition nigériane, au travers d’un prisme détonnant afro-disco-beat électronique, le tout saupoudré d‘highlife psychédélique, et délivré avec une énergie post punk funky !!

Ce moi çi il sorte (enfin) un clip de très bonne qualité, signé Baff Akoto pour le groovy, et forcement dansant, “Let’s Dance (Yak Unek Inek), on y voit d’ailleurs Eno Williams, danser, sur fond visuel animé au rythme, des puissantes infra-basse, de la batterie funky, et des cuivres gras. L’énergie de ce morceau n’est d’ailleurs pas sans rappeler, un certain autre nigérian célèbre… Fela Kuti.

A noter également, que le groupe tire son nom de la langue maternel de la chanteuse, Ibibio ; langue dans laquelle elle chante également. il n’est pas étonnant de constater que la formation est signé sur l’excellent label anglais, dont on ne cesse de parler Soundway Records. Et pour plus de musique allez visiter le soundcloud de Ibibio Sound Machine.

 

Je vous laisse découvrir le formidable clip de “Let’s Dance (Yak Unek Inek)” de Ibibio Sound Machine :

 

Écoutez aussi un autre titre à succès du groupe, “The Talking Fish (Asem Usem Iyak)”:

 

 

 

Si vous avez appréciez le contenu de cet article sur le clip de “Let’s Dance (Yak Unek Inek)” du groupe Ibibio Sound Machine, n’hésitez pas à visiter notre page facebook et a y réagir, et pourquoi pas même nous encourager d’une petite mention « j’aime ».

1 thought on “Ibibio Sound Machine, orfèvrerie afro-disco-beat

Laisser un commentaire