Henry Wenceslas Thenard chez Atangana Records… Ne Dis Pas Cela !

Emmené d’une main de maitre par Déni-Shain et Thomas Vicente, le label marseillais Atangana Records continue ses pérégrinations musicales dans les Caraïbes, à l’affut de la moindre pépite tropicale du passé, qui mériterait de quitter un peu le fond de bacs à disques poussiéreux, et de gouter un petit peu plus aux diamants de nos platines !

Si l’an dernier, le duo de producteur et digger, nous avait submergé de zouk latino avec leur fabuleux édit du Retour de Toto des Maxel’s, aujourd’hui Atangana Records nous invite à découvrir, ou redécouvrir un nouveau titre phare de la musique guadeloupéenne des années 80, vendu d’ailleurs à l’époque comme étant “the new soud of guadeloupe”, “Ne Dis Pas Cela” de Henry Wenceslas Thenard.

Un véritable tourbillon de funk créole, avec ce qu’il faut de basses claquantes, de synthés groovy, et de cuivres brillants ! Sur ce titre magnifique de Henry Wenceslas Thenard, paru comme single en 1985, et devant normalement annoncer la sortie d’un album, qui finalement n’aura jamais vu le jour, on découvre bien plus qu’un morceau de funk des iles. Loin des géos du club Med’, ce “Ne Dis Pas Cela”, que ce soit dans sa version originale, ou dans sa version liftée, et rehaussée des touches afrofunk très agréables par Mr. Bird, a encore toute sa place dans la moiteur torride d’un club des Caraïbes ou de métropole, et pourquoi pas même d’Afrique ! D’ailleurs, écoutez bien, une grande partie de la chanson est en lingala !

Henry Wenceslas Thenard – Ne Dis Pas Cela :

Si vous avez apprécié le contenu de cet article sur « Ne Dis Pas Cela » le rework de l’artiste guadeloupéen Henry Wenceslas Thenard par le label marseillais Atangana Records, n’hésitez pas à visiter notre page facebook et a y réagir, et pourquoi pas même nous encourager d’une petite mention « j’aime ».

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.